Volley-ball : les Centurions monstrueux à Paris !

En résistant au Paris Furia en fin de 9e journée (1-3) ce lundi, l’Odd Club a réalisé une belle opération en enchaînant deux victoires de niveau en Ligue A pour la première fois cette saison.

On verra si cette victoire sur le sol parisien est un acte fondateur pour la suite en quatre sets, mais en tout cas, les hommes de Guillermo Falasca ont hurlé de colère après le vainqueur du match face à Valner Rivas Quejada, qui 5 est synonyme dee Gagner la saison Alors que Narbonnes dominait les deux premiers sets, ils disputaient le troisième set et remettaient la volée parisienne dans le match. Surmontant trois balles décisives, les Centenaires ont fait preuve de courage et de détermination pour étendre leur spirale positive à quatre victoires consécutives dans toutes les compétitions.

Renvoie le gagnant

Réalisant que le Paris Volley était une excellente fenêtre d’opportunité pour prendre ses distances avec ses rivaux en vue du top 8, la première action avec un contre de Joffroy annonçait la couleur. Réussissant bien face à la force de frappe parisienne, où la star montante Lavani était encore en convalescence, NV a tout balayé (12-18, 23-25) au premier tour. Déployant des composantes, tant en réception qu’en attaque, là où l’international vénézuélien Rivas était dans tous les bons coups, Narbonis avait plus d’un tour dans son sac (5-13). Même trois fautes consécutives servent un 2 coeure Le set n’a pas empêché le public de passer (13-16, 22-25). Alors que tous les signaux étaient au vert, ils ont baissé la garde en début de 3ee Le penalty décisif a été immédiat lorsque la volée parisienne a frappé un très impressionnant 11-1. Contraint de prendre d’autres options, Narbonne a répondu avec l’entrée gagnante de Julien Fagnas qui a appelé la rébellion avec 5 des 8 premiers points de sa formation. De retour en selle avec le décalage gagnant, Audos est allé loin pour renverser la vapeur (17-7, 25-17).

Lire Aussi :  Rory McIlroy se sent "trahi" par certains ex-coéquipiers en Ryder Cup partis sur le LIV Golf

Immunité sans fin

Si la volée parisienne continuait sur sa lancée, les Centurions répondaient systématiquement (16-14, 20-20). Dans un quatrième set serré, le club de la capitale – qui a subi sa cinquième défaite dans la foulée – a gâché sa chance en ratant trois points au tie-break. Rivas Quijada a profité du vent pour remporter un match en diagonale et décisif (25-27). Le bonheur était comme une belle société : “C’est une victoire qui compte et pas seulement sur le plan comptable. On s’en est encore sorti, en 3e Mis en place, mais nous avons pu faire face à partir. C’est un scénario très important pour nous.”provoquant la colère de Quentin Joffroy.

Lire Aussi :  Parlons MotoGP : Un nouveau record qui en dit long !

Volley-ball parisien……..1

Narbonnais………….

A Paris (Salle Charpy), Narbonne a balayé Paris trois sets à 1 (25-23 en 28′, 25-22 en 31′, 17-25 en 26′ et 27-25 en 37′).

Arbitre : MM. Hounnoukpé et Carquin

Lire Aussi :  Rugby (Pro D2). Elton Jantjies, une star très attendue au SU Agen

Public : Environ 1200

Volley-ball parisien : 5 as, 12 contres, 42 attaques et 18 fautes de service. Mendez (12 points), Karrer (5), Lawani (2), Pano (14), Jurkovic (12), Motta Pace (3), Vesic (11)

Narbonnais : 5 as (Jelinski 1, Rivas 1, Faganas 1, Joffroy 1, Ramon Ferragut 1), 13 contres (Kulioff 5, Rivas 2, Vettori 2, Joffroy 2, Faganas 1, Vasquez 1), 47 attaques (Rivas 26, Rivas 20 ). Coliff 6, Joffray 6, Vettori 4, Ramon Ferragut 3, Lersch 2) et 17 chutes de service

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button