un tableau ayant influencé Van Gogh et Toulouse-Lautrec retrouvé dans un grenier à Larressore

Après cette découverte, les propriétaires de la maison confièrent l’œuvre à plusieurs commissaires-priseurs afin qu’ils puissent l’étudier et retrouver son origine. Car cette huile sur toile représente une scène de bal en…

Après cette découverte, les propriétaires de la maison confièrent l’œuvre à plusieurs commissaires-priseurs afin qu’ils puissent l’étudier et retrouver son origine. Car cette huile sur toile représentant une scène de bal dans un cabaret parisien n’est pas signée. Les tentatives se succèdent, mais les études échouent. Il est impossible de résoudre le mystère de ce tableau. C’est là qu’intervient la maison de ventes aux enchères Carrère & Laborie.

Lire Aussi :  des photos ancrées dans la mémoire collective

Difficultés de reconnaissance

“C’était un coup de chance. Ou alors, d’autres qui sont venus avant nous n’ont pas été assez patients”, s’amuse Patrice Carrère, commissaire-priseur qui a pu identifier le tableau. “Il fallait voir le bon document”, a-t-il expliqué, avouant aussi ressentir “l’amour au début vue” pour ce travail et ce sentiment est un grand artiste.

Lire Aussi :  «J'improvise, avec un peu de sophistication»

La peinture a été reconnue


Le tableau “L’Élysée Montmartre” s’est fait connaître grâce à une photo de l’atelier de Louis Anquetin, prise en 1891.

centre d’art

Le document en question, grâce auquel la maison de ventes Carrère & Laborie a identifié l’oeuvre, est une photo de l’atelier de Louis Anquetin, prise en 1891. Ici, en noir et blanc, plusieurs cadres sont accrochés au mur, dont ici “manque lien”, “L’Élysée Montmartre”.

En fait, ce tableau est recherché depuis des années. En 1994, Frédéric Destremau, spécialiste d’Anquetin décédé en 2014, a vu l’œuvre, qui est toujours sur la même photo. Mais ses allées et venues restent inconnues. Il l’intitule « L’Élysée Montmartre » et estime la date de sa création à 1886. L’historien de l’art espère alors la retrouver pour montrer son influence sur l’œuvre de deux grands noms, Vincent Van Gogh et Henri de Toulouse-Lautrec.

Inspiration des plus grands

Il a fallu trente ans pour enfin faire le lien entre la photographie et la peinture inconnue retrouvée à Larressore. Entre-temps, les spécialistes de l’époque ont pu poursuivre l’analyse qui prouve que cette œuvre a influencé directement les deux maîtres, que Louis Anquetin fréquentait souvent dans l’atelier de Cormon.

Et si son nom semble peu connu, la découverte de cette œuvre confirme certainement l’impact d’Anquetin sur ses pairs et sur la peinture moderne. Entre 1883 et 1893, nombre de postimpressionnistes et de cloisonnistes s’inspirent ouvertement de ses œuvres. Sans lui, il n’y aurait pas de « Dancing à Arles » de Van Gogh, ni de « Bal au Moulin-Rouge » de Toulouse Lautrec, entre autres.

« Louis Anquetin était un véritable laboratoire de la vie, explique Patrice Carrère. Van Gogh et Toulouse-Lautrec étaient complètement accros à son travail. Ses œuvres sont très peu nombreuses, comparées à d’autres grands noms, mais elles sont révolutionnaires. »

Le but n’est pas de faire des millions mais de trouver un repreneur qui pourra lui donner l’importance qu’il mérite.

Cette œuvre d’une grande importance dans l’histoire de l’art sera finalement mise aux enchères le samedi 19 novembre à la salle des ventes de Pau. Après avoir été exposé aux côtés de l’autre tableau de l’auteur, “Torse de fille”, à la galerie Laurentin à Paris les 7, 8 et 9 novembre, il revient en Béarn pour y être vendu. Le tableau a été expertisé par le cabinet Maréchaux, qui a donné une estimation entre 120 000 et 150 000 euros.

“C’est un tableau plutôt abîmé et sombre. Ce n’est pas vraiment le genre qu’on accroche au mur pour décorer”, se souvient le commissaire-priseur, qui selon lui, c’est une “œuvre de qualité muséale” et idéalement elle serait achetée par un musée pour être “Le but n’est pas de gagner des millions mais de trouver un acquéreur qui puisse lui donner l’importance qu’il mérite et financer les restaurations dont il a besoin”, a-t-il conclu.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button