Ukraine et France unies à Coutances

Devant la mairie de Coutances, deux drapeaux le 11 novembre 2022 : le tricolore de la France côte à côte avec le bleu et le jaune de l’Ukraine. La ville reçoit pendant trois jours des représentants de Zhovkva, une ville à l’ouest de celle-ciUkraine
au nord de Lviv, et une invitation de Coutances à participer aux commémorations.

Logo France Bleu

Relier l’Ukraine au 11 novembre : transparent pour Coutances

Coutances souhaitait travailler avec une ville ukrainienne de taille similaire pour le soutenir alors que le pays est sous le feu des bombes russes et pouvoir créer des liens culturels plus tard. En mai, en tant que député à la culture et à la mémoire de la ville, Christian Savary est parti à Zhovkva pour communiquer avec les élus locaux. En novembre, ce sont les Ukrainiens qui débarquent à Coutances. Les deux villes viennent de signer un accord d’amitié.

Après la Marseillaise et le cri des morts, c’est l’hymne de l’Ukraine qui est apparu sur la place de la mairie. Le maire de Zhovkva, Oleg Volskyi a ensuite pris la parole pour remercier les Coutançais et les Français en général et exprimer sa fierté d’être là.

Comme la destruction et la mort des deux guerres mondiales, les Ukrainiens qui ont été élus se sont également souvenus de la violence qui frappe son pays : “Ce jour est historique pour nous, pour notre ville car nous sommes actuellement en guerre en Ukraine. La Russie a détruit notre pays, nos villes, les soldats russes ont tué nos compatriotes ukrainiens.”

Echos entre histoire et actualité

Ce rituel commun a été préparé pendant de longs mois et si aujourd’hui, l’importance de l’événement était avant tout symbolique, il n’en reste pas moins important dit le maire de Coutances, Jean-Dominique Bourdin : « La présence de la délégation ukrainienne montre aussi que cette cérémonie symbolise aussi la paix. Cela fait 80 ans que l’Europe a connu la guerre et chacun doit comprendre que cette paix est très fragile.

Le maire de Coutances, Jean-Dominique Bourdin, la lieutenante Françoise Ploivier-Diaz et le maire de Zhovkva, Oleg Volskyi, côte à côte pour le 11 novembre 2022.
©Radio France

Sarah Saltiel Ragot

Ce voyage devrait également être autorisévision du futur. “Il faut essayer de construire quelque chose de beaucoup plus positif”, espère Christian Savary, “et cela implique de rassembler les gens”. Alors les Français et les Ukrainiens l’espèrent “Une fois la guerre gagnée”confirme Oleg Volskyi, des échanges culturels, sportifs et éducatifs peuvent avoir lieu entre les deux villes.

Chargement en cours

Source

Lire Aussi :  Le plus fort de l'inflation en France a probablement été atteint en 2022 - Guide épargne

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button