Toulouse. Niki de Saint-Phalle, Van Gogh… : voici sept expos à ne pas manquer cet automne

Le Monstre du Loch Ness de Niki de Saint-Phalle est la plus grande des 200 œuvres exposées aux Abattoirs.
Le Monstre du Loch Ness de Niki de Saint-Phalle est la plus grande des 200 œuvres exposées aux Abattoirs. (©Gabriel Kenedi / Actualités Toulouse)

Voulez-vous aller au musée ? L’écriture deActualités à Toulouse a sélectionné huit expositions à visiter cet automne à Toulouse. Et il y a de quoi faire ! Suivez le guide!

#1. Niki de Saint-Phalle dans Abattoirs

Les Abattois accueillent une exposition événement consacrée à Niki de Saint-Phalle.
Les Abattois accueillent une exposition événement consacrée à Niki de Saint-Phalle. (©Gabriel Kenedi / Actualités Toulouse)

C’est l’événement culturel toulousain. Jusqu’en mars 2023, l’Abattoir accueille une exposition consacrée à Niki de Saint Phalle. Cette exposition est consacrée au célèbre artiste franco-américain (1930-2002), connu pour ses oeuvres monumentales et ses célèbres fillesse concentre sur les années 1980 et 1990 de l’artiste et rassemble près de 200 œuvres ainsi que des photographies et des archives.

“L’idée est de montrer tous les aspects de Niki de Saint-Phalle et d’aller au-delà de l’image de Nanas”, explique Annabelle Ténèze, la directrice du Musée des Abattoirs. Qui a ajouté : “D’habitude, on ne regarde pas trop la deuxième partie de la carrière des femmes. Plus on vieillit, que l’on soit plasticienne, actrice, on est de moins en moins méprisée. Pourtant, on aussi plus libérée ! Donc, notre idée est de montrer l’artiste, la chef d’entreprise, la créatrice de parfums, la responsable de site, la femme engagée”.
Une exposition à voir absolument !

#2. Momies au musée

Une nouvelle exposition a débuté au Muséum de Toulouse.
Une nouvelle exposition a débuté au Muséum de Toulouse. (©François-Louis Pons))

Les momies vous intriguent ? Rendez-vous alors au Muséum de Toulouse qui présente sa nouvelle grande exposition intitulée « Momies, corps conservés, corps immortels ». La momification évoque en premier lieu cette pratique de l’Egypte ancienne qui consiste à préparer le corps du défunt pour assurer sa conservation dans le temps. Mais saviez-vous que cette cérémonie funéraire apparaît dans d’autres cultures et civilisations, notamment en Amérique du Sud ? Que la nature peut aussi produire des momies ?

Lire Aussi :  Pourquoi l'hommage de Chris Brown à "Thriller" de Michael Jackson aux American Music Awards a été annulé

Humaines ou animales, artificielles ou naturellement préservées grâce à des conditions climatiques particulières, les momies nous interrogent sur notre rapport à la mort, nos croyances en l’au-delà, notre désir général d’éternité.

Vidéos : actuellement sur Actu

L’exposition explore de nombreuses thématiques à travers un large éventail de disciplines scientifiques (archéologie, anthropologie, embaumement, médecine légale, ethnologie, biologie, génétique, sociologie, etc.), et grâce aux nouvelles technologies utilisées pour l’exploration des momies et la conservation des restes humains. .

#3. Van Gogh, l’exposition immersive

l'exposition sera à découvrir jusqu'à fin 2022, à Toulouse.
l’exposition sera à découvrir jusqu’à fin 2022, à Toulouse. (©DR)

C’est une exposition un peu particulière qui se tient dans les espaces d’EDF Bazacle. Depuis quelques mois, il est possible d’admirer les oeuvres de Vincent Van Gogh… grâce à des projections animées à grande échelle, allant du sol au plafond. Une quarantaine d’artistes ont participé à la création de ces animations numériques, explorables à 360°.

Les visiteurs peuvent également découvrir l’artiste à travers un parcours en réalité virtuelle dans une salle à part et découvrir un atelier de dessin et une galerie qui permettent de mieux comprendre l’œuvre et les techniques du peintre hollandais.

L’exposition sera visible jusqu’à fin 2022.

#4. Graffitis à Saint-Cyprien

Une exposition à voir jusqu'à fin octobre 2022.
Une exposition à voir jusqu’à fin octobre 2022. (©Gabriel Kenedi / Actualités Toulouse)

Plus que quelques jours pour en profiter… Tout au long du mois d’octobre 2022, une exposition de graffitis se tiendra dans un ancien garage Speedy, dans le quartier Saint-Cyprien, à Toulouse.

Un bâtiment de 600 m², avec un bel extérieur où une vingtaine de graffeurs toulousains et d’ailleurs ont pu exprimer leur créativité sur les murs ou sur la toile. Garage by Lay up – c’est le nom de cette galerie éphémère – est aussi un lieu de vie. Il y a une boutique, mais il y a aussi un restaurant et un bar. Le foodtruck des Crulottés, avec une carte 100% crue, se chargera de la partie restauration.

Lire Aussi :  Les sketches revisités se crashent sur TF1

Du côté du bar, il y aura une bonne offre de cocktails originaux. Des animations seront également proposées tout au long du mois de l’ouverture du Garage Stationné.

#5. Deux expositions au Château d’Eau

Deux expositions ont été présentées à la Galerie du Château d'Eau, à Toulouse.
Deux expositions ont été présentées à la Galerie du Château d’Eau, à Toulouse. (©Marion Gronier “On n’a jamais été fait pour survivre” et Gosette LUBONDO)

Haut lieu de la photographie à Toulousela Galerie du Château d’Eau accueille jusqu’à fin décembre deux expositions incontournables sur le thème de la mémoire et de l’identité.

“Interroger l’identité, décrypter la combinaison des strates qui la composent, c’est aussi interroger la nature et la fonction du regard que l’on en a. Depuis la France, Marion Gronier s’interroge sur la situation de la population coupée et marginalisée aux États-Unis. Dans son pays d’origine, la République populaire du Congo, Gosette Lubondo recrée de manière poétique et troublante les souvenirs de l’histoire de son pays, de l’époque coloniale au palais de la jungle du président Mobutu”, décrypte Christian Caujolle, le directeur artistique de la Galerie.

#6. La fuite des pionniers

derniers jours pour visiter l'exposition consacrée à Antoine de Saint-Exupéry sur la fuite des pionniers.
derniers jours pour visiter l’exposition consacrée à Antoine de Saint-Exupéry sur la fuite des pionniers. (©Le Vol des Pionniers)

L’exposition temporaire consacrée à l’écrivain-aviateur Antoine de Saint-Exupéry se terminera le 6 novembre 2022 à L’Envol des Pionniers. Particularité de cette exposition ? « Cela se passe dans les lieux mêmes où travaillait Saint Exupéry. Parce que l’Envol des Pionniers raconte l’histoire de la poste aérienne, de ses aviateurs et de leurs équipes, tout en rapportant cette histoire au présent et au futur. Nous sommes donc là même où cette histoire s’est écrite », a défini Jean-Baptiste Desbois, directeur général de Semeccel, la structure qui gère la Cité de l’espace et l’Envol des Pionniers.

Il ne reste donc que quelques jours pour (re)découvrir cette exposition inédite sur cet homme de légende, qui emmène le visiteur à travers des installations sonores et visuelles, des documents inédits, à la découverte d’un autre aspect du créateur du Petit Prince : celui de braver. aviateur

Lire Aussi :  Instagram permet d’ajouter une musique à un post photo : comment ça marche

7. Esprit critique sur le Quai des Savoirs

L'exposition Détrompez-vous est à voir jusqu'au 6 novembre au Quai des savoirs
L’exposition Détrompez-vous est à voir jusqu’au 6 novembre au Quai des savoirs (©Emmanuel Grimault)

Avec la multiplication des fake news et des thèses complotistes sur les réseaux sociaux, il est parfois très difficile de distinguer le vrai du faux. Pour aider à y voir plus clair, le Quai des savoirs propose une exposition intitulée « Esprit critique, détrompez-vous ».

Les visiteurs sont invités à participer à des ateliers et à mener des expérimentations quotidiennes, inspirées des recherches en psychologie comportementale et sociale, en sciences cognitives et en sociologie. Le but est d’explorer des situations pièges pour dénoncer les idées préconçues mais aussi de jouer avec la vérification des informations.

Une exposition à voir jusqu’au 6 novembre 2022.

#8. Une exposition de modèles originaux

Une exposition du modèle original est à découvrir sur le site de l'hôpital de La Grave.
Une exposition du modèle original est à découvrir sur le site de l’hôpital de La Grave. (©Gabriel Kenedi / Actualités Toulouse)

Jusqu’au 13 novembre, la Ville de Toulouse organise une exposition originale intitulé « Toulouse-sur-Garonne. Modèles architecturaux et projets urbains (1960-2022) ».

Du Pont des Catalans à l’Ile du Ramier, de part et d’autre de son lit, la Garonne raconte des visions politiques et urbaines successives, continues, discontinues ou complémentaires. A travers cinq axes thématiques – protéger, transporter, habiter, revitaliser et revitaliser – Toulouse-sur-Garonne revient sur la relation mouvementée d’une ville avec son fleuve. L’exposition présente une sélection de maquettes créées à l’initiative de la Mairie de Toulouse depuis 1960. Accompagnées de documents d’archives et d’actualité, les maquettes montrent la ville telle qu’elle est, telle qu’elle pourrait être.

Cette exposition gratuite est visible sur le site de l’hôpital de La Grave, ce qui peut aussi être l’occasion de visiter la chapelle Saint-Joseph qui vient d’être rénovée.

.

Cet article vous a-t-il été utile ? N’oubliez pas que vous pouvez suivre Actu Toulouse dans l’espace My Actu. En un clic, après inscription, vous pouvez voir toutes les actualités de vos villes et marques préférées.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button