Quinté. Le Prix de Bretagne à Vincennes ce dimanche 20 novembre 2022. – Angers Info

Le Prix de Bretagne à Vincennes ce dimanche 20 novembre 2022.

Direction Vincennes ce dimanche 20 novembre 2022 pour le Tiercé-Quarté-Quinté+. Dans cette épreuve, les Prix de Bretagne doivent s’affronter en tant que titulaires. La course se disputera sur 2700 mètres, et sera dotée de 120 000 €.

Dans cette épreuve, quatrième de cette épreuve l’an dernier, Violetto Jet (10) est plus détendu cette année. Elle a été disqualifiée du Prix de Beaugency début septembre mais elle n’a pas pu se présenter en Italie le mois dernier. Il avait retrouvé sa fraîcheur mais semblait désormais bloqué par le plus jeune. Bien qu’il ne puisse pas être retiré d’une petite zone, sa chance n’était pas évidente. Après avoir remporté son but de l’année, le Critérium des 4 ans, où il est allé pieds nus pour la première fois, l’attaquant Italiano Vero (15 ans) était très attendu lors de la finale de l’UET le mois dernier. Il s’est contenté de la quatrième place après avoir tout donné. Il a affronté le “vieil homme” pour la première fois. Le défi est passionnant. Il a des ressources pures pour combattre la fin.

Les secrets de Geny

Christophe Eriksson : Rackham (1) n’est pas tout à fait argent mais c’est un champion. Nous avons une chance de courir à ce niveau. Il ne faut pas s’en priver. C’est clairement un pas en avant par rapport à sa première sortie en France. Nous venons de derrière. C’est mieux ainsi. Je l’ai confié à Alexandre Abrivard. C’est important à ce niveau, à Vincennes. Il profitera de 2 700 mètres. Il peut se mettre.

Christian Bigeon: Après la déception du Critérium, Hip Hop Haufor (2) s’est définitivement installé dans le Championnat d’Europe des 5 ans, en réalisant un beau finish. Il aurait pu gagner s’il n’avait pas tourné dans le dernier virage. Il est resté au top et a bien travaillé cette semaine. Il a prouvé qu’il pouvait rivaliser avec de tels adversaires. J’espère qu’il finira dans les trois premiers.

Lire Aussi :  Albert de Monaco : quelles sont ses relations avec son ex Nicole Coste ?

Jean-Luc Dersoir: En réalité, Hokkaido Jiel (3) n’était que quatrième, récemment à La Rochelle, mais il doit rendre vingt-cinq mètres à de bons chevaux, comme Galet Steed l’a déjà confirmé. Le temps de 1’12”6 était excellent. Sa forme est donc certaine. Ce Prix de Bretagne est nettement supérieur et il n’a pas de marge à ce niveau mais, après une course favorable, une petite place reste à sa portée.

Thomas Châlon: Gala Téjy (4) a bien tenu le Prix du Languedoc la semaine dernière. Mercredi matin, il était bien à l’entraînement, doux et frais. Aussi, une place s’est libérée pour être au départ, nous avons tenté notre chance. Je suis heureux et fier de courir un “B”. C’est presque 100%. Je l’ai repris du passé à huit jours. C’est un test. Je considère qu’il peut prendre une allocation.

Charles Antoine Marie: J’ai peut-être inscrit “B” dans son programme cet hiver sans avoir à me concentrer sur sa préparation pour ce Prix de Bretagne. Dans le Grand Prix de la Ville de Caen, Hatchet Man (5) n’a pas pu donner tout son potentiel. Il avait un problème pulmonaire mineur. Nous avons fait le nécessaire et perdu un peu de temps, mais il travaille bien depuis. Il pourrait juste manquer une vraie course. On peut viser une petite zone. Sa dernière sortie le 14 octobre était trop mauvaise pour être exacte. Florida Sport (6) souffrait de douleurs articulaires. Depuis, il nage. Nous n’avons pris la place de personne. Aussi, cette course servira de tremplin pour le Prix Jean Boillereau, le 8 décembre. Ses prétentions sont clairement limitées. Son objectif pour l’hiver est le Prix de l’Île-de-France.

Benoit Robin : Après sa victoire dans le Critérium des 5 ans, Hussard du Landret (7) rejoint Mons où il termine très bien puisqu’il part en deuxième ligne. Il est resté au sommet et ses derniers emplois étaient bons. Il a fait face à des clients sérieux comme Galius, Hooker Berry, Ampia Mede Sm ou Zarenne Fas. Bien sûr, j’aurais aimé finir dans les trois premiers mais je ne voulais rien faire.

Lire Aussi :  Une première rétrospective en France de la peinture moderne et provocatrice de Walter Sickert, au Petit Palais

Franck Nivard : Ampia Mede Sm (8) a raté le run la dernière fois. Il a couru vite pour son retour et donc il n’a pas couru plus de quatre mois. Il n’a pas démérité en contournant Elie de Beaufour. Il se montrera encore plus affûté dans ce Prix de Bretagne. Il a une première chance. J’ai d’abord eu peur de Galius.

Jean Michel Baudouin : Pour son retour à Vincennes dans le Prix des Cévennes, Décoloration (9) a pris une superbe troisième place. Il a été renversé dans le dernier virage avant de boucler une ligne droite d’une grande beauté. Il est incroyable quand il est au top de sa forme. La vitesse peut être plus élevée. Cela l’aidera. C’est très ouvert. Dix chevaux peuvent viser le podium. Nous en faisons partie.

Vincent Martens : Parce qu’Alcoy (11 ans) était un peu fatigué, il s’est reposé. Il revient bien mais brièvement et reste habillé. Il aura besoin de cette course pour bien se passer. Il sera plus compétitif dans le Prix du Bourbonnais puis il y aura un très bon engagement à Cagnes-sur-Mer le 23 décembre.

Michel Charuel : Dernièrement, à Argentan, il était impossible de revenir à cinquante, mais Fakir du Lorault (12 ans) a donné une belle fin de course. La dernière fois, à Caen, il avait pris la deuxième place alors qu’il partait de la troisième place. Contrairement à l’an dernier où il était prêt trop tôt, il entre dans l’hiver en arrivant au bon moment. La troisième place était souhaitée par beaucoup mais il a réussi à la saisir.

Lire Aussi :  Vincent Bolloré en passe de céder "Voici" et "Gala" ?

Mme. Séverine Raimond : Galius (13 ans) est parfait au travail, prêt à bien courir, pieds nus au départ. Il lui manque peut-être un peu de compétition pour donner le meilleur de lui-même ce retour, mais je vous le répète, c’est très bien. C’était super de se qualifier tout de suite pour le Prix d’Amérique. De cette façon, nous pouvons nous détendre pour le reste de la réunion.

Jean Michel Bazire : Lors du récent Prix des Cévennes, Zarenne Fas (14 ans) a trop tiré. Cependant, il ne s’est pas mal comporté. Je vais le mettre dans une bonne bouche cette fois. Il a travaillé dur. Le matin, il indique des capacités intéressantes. Il est beau et prêt à se battre. C’était amusant d’essayer ce Prix de Bretagne. Cela permettra d’établir la suite de son programme. Sa prestation à Nantes avait surtout pour but de lui faire changer d’avis et de changer d’avis avant d’affronter le meeting cet hiver. Hooker Berry (16 ans) s’est adressé pour la première fois aux seniors à Vincennes. Nous ne pouvons rien changer à son sujet. Il faut courir le battre, pour la cinquième place pour espérer mieux. Physiquement, il est bon. Dans une course rythmée, il doit glisser jusqu’à l’arrivée.

Thierry Duvaldestin : Au final, l’opposition était moins forte. Là, ce sera plus difficile, avec des chevaux très pointus qui cherchent vraiment à se qualifier pour le Prix d’Amérique, alors qu’il n’y a pas de pression pour nous, à cause de ses victoires. La Flamme du Goutier (17) a été un peu sous-utilisée dans son ferrage. C’est difficile d’être dans les quatre premiers, mais il ne faut pas bannir la cinquième ou la sixième place.

Un résumé :13-2-16-5-17-9-11-4 Le résumé presse :17 – 2 – 16 – 8 – 13 – 9 – 15 – 1

Equidies : 13-17-8-16-2-7-14-9
Europe1:13-9-17-16-6-3-11-15
Le Parisien : 13-17-8-7-2-16-9-15
Alsace : 8-13-2-15-17-7-16-14
Paris Turf : 13-8-2-16-7-15-9-17
RTL:16-17-13-5-8-2-9-14

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button