quelles sont les possibilités ?

La situation des fonctionnaires est assez particulière. En effet, Les fonctionnaires sont contraints par des encadrements stricts, notamment sur la création et la reprise d’entreprise. Délai pour obtenir les approbations nécessaires à l’incorporation d’un poste dans la fonction publique et à la création d’une entreprise ; Une préparation est nécessaire.

Alors comment créer ou reprendre une entreprise sous statut de fonctionnaire ? Les deux fonctions peuvent-elles être combinées ? Explication.

Créer et reprendre une entreprise en tant que fonctionnaire : Demander une autorisation de travail à temps partiel.

Première, Il faut savoir qu’on ne peut logiquement pas reprendre une entreprise à temps plein ou créer une entreprise à temps plein car le poste existe déjà.

Cependant, Il peut pleinement adapter son temps de service pour se consacrer à la création ou à l’occupation d’une entreprise. Une fusion des deux entreprises est donc envisageable. Qu’il travaille en dehors des heures de travail ou non. Demander l’autorisation de fournir un service à temps partiel. Cette période est de deux ans, renouvelable pour un an.

Pour ça, Le fonctionnaire doit adresser la demande à son supérieur.

  • soumettre des demandes au comité d’éthique;
  • Le comité d’éthique examine la compatibilité d’un projet de reprise d’entreprise avec les fonctions publiques des travailleurs ;
  • La commission donne alors son avis à l’autorité administrative dans les 2 mois de sa saisine.
Lire Aussi :  Handifeel’s accompagne les entreprises sur la question du handicap

Les fonctionnaires qui sont déjà à temps partiel peuvent exercer une action accessoire à l’occasion de la création ou de la transmission d’une entreprise.

Créer ou reprendre une entreprise : Actions possibles pour un fonctionnaire

Lorsque le Comité d’éthique examine la compatibilité d’un projet de création ou de reprise d’entreprise ; Les professionnels veillent à ce que l’esprit d’entreprise d’un salarié soit compatible avec la fonction publique.

  • L’activité entoure la notion de « créativité » au sens de création issue d’une activité intellectuelle ou artistique : dans ce cas le salarié est libre d’exercer son activité secondaire. Par exemple, Il cumule son statut de fonctionnaire avec celui d’entrepreneur automobile.
  • L’activité est considérée comme une “base ultérieure” autorisée par l’arrêté. Ici, Le fonctionnaire exerce un droit de regard sur l’activité souhaitée par le fonctionnaire afin que sa fonction secondaire n’affecte pas sa fonction première. Les types de travaux autorisés sont les suivants :
    • Entreprises de services individuelles opérant sous le gouvernement des petits entrepreneurs (travailleur indépendant);
    • Vendre des produits fabriqués par des agents du gouvernement des petits entrepreneurs (travailleurs indépendants);
    • expertise ou structure et arrangements privés (sauf si le service est exercé en public);
    • enseignement et formation;
    • Des sports activité à caractère sportif ou culturel, y compris l’encadrement et l’animation dans les domaines de la culture ou de l’éducation populaire ;
    • l’importance du travail pour le particulier;
    • Une entreprise agricole non constituée en société civile ou commerciale ;
    • artisanat Partenariat d’un conjoint (conjoint ou partenaire de Pacs) dans une société commerciale ou libérale ;
    • Cultivé à la maison Descendance conjoint Aide à domicile à un partenaire pacsé ou concubin ;
    • personne publique ou privée à but non lucratif et activité d’intérêt général ;
    • Coopération internationale ou obligation d’intérêt public avec des organisations internationales d’intérêt général ou à durée limitée d’un pays étranger.
Lire Aussi :  La City londonienne paye le prix du Brexit -

Licenciement : Temps plein pour création et occupation d’entreprise

Si le projet de création ou de reprise d’entreprise nécessite un temps important pour le fonctionnaire, le licenciement est tout à fait envisageable.

C’est une solution adaptée lorsque le salarié veut tester son projet sans perdre l’avantage d’être salarié.

En cas de résiliation, la suspension de son activité principale pour démissionner est au maximum de deux ans. Pendant cette période, les fonctionnaires ne recevaient pas de salaire.

exiger le renvoi; Le fonctionnaire doit introduire une demande auprès de son autorité administrative et payer au maximum trois mois.

Lire Aussi :  Montpellier : c’est l’heure du « Grand Défi des entreprises » pour la planète

Créer ou reprendre votre entreprise en tant que fonctionnaire : démarches types

Après obtention de l’agrément de l’autorité administrative dont dépend le fonctionnaire. Un indépendant peut créer ou reprendre une entreprise comme n’importe qui d’autre.

Par conséquent, vous devez déclarer l’heure de début de l’entreprise, choisir son système d’entreprise et sa forme juridique si nécessaire en fonction du type d’entreprise, choisir l’adresse pour vivre et vous inscrire. Si le type d’entreprise est requis, il doit être publié dans un journal autorisé. rédaction des statuts de l’association ; Il doit respecter certains délais afin de bien établir son entreprise.

Il est tout à fait possible de démarrer ou relancer une campagne en tant que fonctionnaire. Cependant, il est conseillé de se renseigner auprès des autorités administratives compétentes et de choisir d’ajuster son temps de service en conséquence. Plus tard, Les démarches à effectuer sont communes à tous les créateurs ou repreneurs d’entreprise.

(Crédit photo : iStock)

Article écrit

Écrivain

Ce texte est publié sous la responsabilité de l’auteur. Son contenu n’implique en aucune manière la rédaction des Echos Solutions.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button