Pour rendre les chiens heureux, elle crée son auto-entreprise

Claire Petitjean et son chien Siouxie.  Eurasier de 15 mois.
Claire Petitjean et son chien Siouxie. Eurasier de 15 mois. (© Pascale Négri)

Son amour pour les chiens a radicalement changé son cheminement de carrière. Claire Petitjean, anciennement chargée de communication à la mairie, est aujourd’hui dresseuse de chiens et comportementaliste.

Claire a créé sa propre entreprise Toutous Educ en janvier 2022 : « C’est ma chienne Siouxie. C’est lui qui exauce ce vœu. Pour cela j’ai suivi trois stages d’immersion et une formation approfondie en théorie et pratique.

Ce que Claire veut absolument éviter, c’est l’euthanasie ou l’adoption d’animaux renvoyés dans des refuges puis rejetés par leurs propriétaires. “Plutôt que de penser à rompre avec eux, plutôt que de supposer qu’ils sont tapageurs ou hostiles.” Il existe des moyens d’éduquer nos compagnons. Il n’y a pas de baguette magique. Ce qu’il faut, c’est du travail, harmonie Ma méthode s’adapte à tous les chiens quel que soit leur âge ou leur race.

Lire Aussi :  les entreprises de la tech entre licenciements et gel d'embauches

pratique

Jusqu’au 15 décembre Toutous Educ propose la première étude comportementale. Toutous Educ – Claire Petitjean 06 81 09 68 06 – mail : [email protected] Site Web : www.toutouseduc.fr

Réunions en salle

Les réunions ont lieu à domicile. que ce soit à l’extérieur ou individuellement Tenue en groupe. Claire Petitjean dit qu’elle est une chienne qui a parfois trop d’énergie par rapport à son maître. On dit qu’il rencontre des chiens agressifs ou hurlants, etc.

Lire Aussi :  Le fonds d'investissement public saoudien fait une méga-levée de 17 milliards de dollars

“Je commence toujours par étudier le comportement du chien dans sa vie quotidienne, et j’établis un programme éducatif basé sur une méthode adaptative qui allie douceur, règles de vie et limites. Toujours bienveillant sans juger personne.” Pour l’instant, Claire sourit et dit qu’elle n’a eu aucun résultat positif : “Ce qui est merveilleux dans ce métier, c’est la gratitude, les sourires, la reconnaissance. C’est tellement rare de nos jours. Quand je vais travailler, je me dis que je vais aider les gens et les chiens, et c’est essentiel.”

Claire a également participé au Programme d’éducation à la connaissance des chiens et aux accidents de morsures (PECCRAM). Ses interventions se font pendant les heures scolaires ou en temps périscolaire ; Il se déroule dans des centres de loisirs ou toute autre structure où les enfants sont les bienvenus. “Les enfants courent le plus grand risque d’être mordus, et le but de ce programme est de réduire ces risques grâce à des comportements sûrs et appropriés pour protéger à la fois les enfants et les chiens.”

Lire Aussi :  l’ESS, une économie engagée pour les territoires

De notre correspondante Pascale Négri.

Vidéos : Actuellement dans Actu

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre Voix du Jura dans la rubrique Mes actualités. Après une inscription en un clic, Vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques préférées.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button