pour réfléchir à ce que l’on mange

Anthony Denon, chef étoilé et auteur de


Anthony Denon, chef étoilé, et auteur de “Il en reste”.

Philippe Griller

Fils d’un chef des brasseries Bouillons Chartier à Paris, formé à l’école brutale des cuisines de Jean-François Piège et Alain Ducasse, il est aujourd’hui aux commandes du restaurant Baudelaire…

Anthony Denon, chef étoilé et auteur de


Anthony Denon, chef étoilé, et auteur de “Il en reste”.

Philippe Griller

Fils d’un chef des brasseries Bouillons Chartier à Paris, formé à l’école brutale des chefs par Jean-François Piège et Alain Ducasse, il est aujourd’hui aux commandes du restaurant Baudelaire de l’Hôtel Burgundy à Paris. Pour son premier job, ce chef de 34 ans très créatif a réservé “Il en reste !”. Il a de nombreuses astuces pour mettre en valeur des produits que l’on serait tenté de jeter. Les épluchures de carottes peuvent être transformées en soupe, le marc de café en épices, les pommes de terre molles en tagliatelles et le riz trop cuit en boulettes d’arancini italiennes. “Je veux casser les codes du luxe en inventant des recettes qui procurent des expériences. Et qui nous font réfléchir sur notre mode de consommation.

Dès le début de l’événement, les enfants sont les premiers à prendre d’assaut les allées pour affronter la nourriture sous toutes ses formes. Elle se poursuit les samedi 19 et dimanche 20 novembre, avec la présence de près de 80 auteurs. Il y a moins de livres de cuisine purs, mais de plus en plus de livres qui vous font réfléchir sur ce que vous mangez et sur votre rapport à la nourriture.

Le vendredi, c'est la journée des enfants.


Le vendredi, c’est la journée des enfants.

Philippe Griller

“Un animal de cuisine”

C’est le cas, par exemple, de Jean-Louis André, réalisateur de documentaires, qui a écrit “Dis-moi ce que tu manges”, assis à côté de l’agronome Roland Salesse et de son “Cerveau cuisinier”. Le premier relate les changements de notre alimentation depuis la dernière guerre, le second interroge des neurologues pour comprendre pourquoi nous sommes “un animal de cuisine”.

Jean-Louis André, auteur de


Jean-Louis André, auteur de « Dis-moi ce que tu manges », et Roland Salesse, qui propose « The Cooking Brain ».

Philippe Griller

Lucie Azéma, journaliste liée à la Sarladaise, dans “L’Usage du thé” raconte l’histoire de cette boisson à travers le monde. Grand voyageur, il raconte l’expérience quotidienne du thé, parti de l’Orient à la conquête de l’Occident : « Il est toujours associé à un moment calme de la journée. »

Lucie Azema, auteur de


Lucie Azema, auteur de “L’usage du thé”.

Philippe Griller

Laurène, qui se décrit comme “une créatrice de contenu Internet”, revendique un million de visiteurs sur son site cookandrecord.com. Formé d’un master en marketing et d’un CAP en pâtisserie, il utilise les retours de ses internautes pour alimenter ses publications, qu’il aime rendre pratiques en insistant sur l’essentiel.

Laurene, auteur de


Laurène, auteur de « Défi Pâtisserie ».

Philippe Griller

Un fromager gagnant

En fin de journée vendredi, le chef triplement étoilé Régis Marcon, président du festival, a annoncé le nom du prix Lamazille, décerné à un livre qui vient de paraître. Avec la maire Delphine Labails et l’assistant culturel Rodolphe Delcros, il a révélé la difficulté de départager les neuf œuvres sélectionnées.

Régis Marcon est le président d'honneur du festival.


Régis Marcon est le président d’honneur du festival.

Philippe Griller

Après un vote à bulletin secret, c’est finalement “Le Bon Savoir du fromage” (Premières Éditions), de Pierre Coulon, qui l’emporte. Un choix qui couronne un ouvrage présenté comme “une encyclopédie ludique et gourmande des fromages” à l’image de ce Nantais de presque quarante ans devenu une star du fromage. Il abandonne ses études de criminologie pour devenir éleveur, parcourt de loin le monde pour apprendre à faire du fromage avant d’ouvrir sa boutique-atelier dans le célèbre quartier de la Goutte d’Or à Paris. Son livre raconte tout, de la production à la vente, sans oublier les recettes de cuisine.

Le vendredi matin, les écoliers ont découvert les produits de la fête.


Le vendredi matin, les écoliers ont découvert les produits de la fête.

Philippe Griller

Des ateliers pour les enfants ont été mis en place.


Des ateliers pour les enfants ont été mis en place.

Philippe Griller

Madame Tartine

Pour le prix Dame Tartine, élu au suffrage de 335 enfants des écoles de Périgueux, c’est “L’Atelier cookies” (Editions Mango), de Marie-Laure Tombini, qui l’a emporté. Cette auteure et photographe explique qu’elle teste ses recettes chez elle, pour le plus grand plaisir de ses enfants. Pour la remise des prix, Évelyne Dubourg, la délicieuse cantinière lauréate du prix 2021, s’est déplacée.

Source

Lire Aussi :  “Philip Roth, c’est un moine qui aime dévorer la vie”

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button