Parlons MotoGP : Quartararo peut-il réaliser l’impossible ?

Nous voilà. Il ne reste plus qu’une manche au programme et le titre MotoGP n’a pas encore été décerné. Si la situation s’annonce parfaite sur l’échiquier pour Francisco Bagnaia, Fabio Quartaro, à 23 points de retard, peut encore y croire. Ensemble, étudions le cas en détail.

I) Oui, Quartararo peut le faire

On n’ose pas vous insulter en vous rappelant à quel point la situation est compliquée pour lui. Aucun pilote, au XXIe siècle, à Valence, n’a pu prétendre à une telle réduction. Cependant, Fabio peut dormir. Voici pourquoi.

Tout d’abord, sa forme finale. “Le Diablo” Apparu plus fort que prévu à Sepang, tout comme Yamaha. En effet, malgré une blessure au bras gauche, le Français s’adjuge une place sur le podium après une remontée impressionnante depuis la 12e place. En interne, cette performance suggère que Quartararo s’amuse à nouveau dans sa machine, et qu’il reste un petit réservoir de héros. Ainsi, il est fort probable qu’il arrivera à Valence dans moins de quinze jours dans le même esprit.

Lire Aussi :  Ligue 1 - Nantes - 13 points après 15 journées, pas du goût de Kombouaré : "J'ai honte"

Malgré ses lacunes, Fabio a un énorme avantage. Il sait exactement ce qu’il a à faire. Cela soulève une question connexe; Avez-vous 15 points de retard sur Valence ou 23 ? Si cela semble idiot au premier abord, cela se reflète. Fabio doit gagner, c’est essentiel. Il sait donc qu’il ne sait pas calculer et accessoirement, cela lui enlève beaucoup de pression.

Fabio a la capacité de rêver. Photo: Michelin Motorsport

Cependant, quoi qu’il arrive, les statistiques sont contre lui. Mathématiquement, il lui est quasiment impossible de soulever le trophée à 14h50 le dimanche 6 novembre. L’analyse du cas in-quarto nous donne l’occasion de discuter des statistiques et de leur pertinence : Non, vous n’avez pas toujours besoin de regarder les chiffres.

Lire Aussi :  Marcelo Fronckowiak, avant le choc entre Tours et Civitanova : « Je ne suis pas un magicien »

On est d’accord, Fabio n’a presque aucune chance de revenir 23 points A la course quand il vient d’être rattrapé 91 Depuis le Sachsenring. On ne peut pas aller à l’encontre de la logique mouvement Et les maths, c’est un fait. Si vous le rapportez à l’échelle de l’histoire, les chances sont nulles.

Ne faites pas d’erreur à ce sujet; Si vous avez l’habitude de lire cette section, vous savez à quel point les statistiques sont importantes pour comprendre le MotoGP comme n’importe quel autre sport. Cependant, la pertinence statistique dépend de l’incidence des conditions étudiées. Cependant, dans le cas de la finale à Valence, nous n’avons pas assez de matériel pour faire des statistiques fiables.. Nous pouvons donc l’ignorer.

Lire Aussi :  MotoGP : Marc Marquez ne regrette pas d’avoir ignoré en 2015 cette "règle non-écrite" de ne pas perturber un pilote jouant le titre

Exemple concret. Personne n’a jamais dépassé les 23 points lors de la finale à Valence à l’ère du MotoGP, car personne n’a jamais été mené de 23 points à ce moment précis. Cependant, dans l’absolu, est-ce si “impossible” ? Quartararo n’a battu Bagnia 25-0 que deux fois cette saison. L’appréciation du chiffre change, le tout est de considérer la valence comme un cycle à part, où les compteurs reviennent à zéro. L’important est de ne pas se focaliser sur le “dernier” aspect. La perspective est changée, on voit que c’est faisable, ou du moins pas impossible.

Seule au monde. Photo: Michelin Motorsport

De plus, côté course, le circuit Riccardo Tormo ne devrait pas pénaliser la Yamaha autant que la plupart des pistes qu’elle a empruntées jusqu’à présent, et Fabio y a de bons résultats. Il y a pris la pole lors de sa première année et a terminé cinquième l’an dernier avec cinq secondes d’écart.

II) Le gâteau n’est pas le pouvoir

En effet, de nombreux obstacles se dressent sur le chemin de la France. On ne revient pas sur la différence de points, qui est fictive à ce niveau. Quarta doit, même si c’est malheureux, espérer quitter Bagnaia pour être sacré. Il n’y a aucune chance que l’officiel Ducati termine régulièrement 14e ou moins compte tenu de sa forme depuis la mi-saison.

Côté « Go Free », on peut embrasser la pression de la séance finale, finalement plus forte pour lui que Fabio. Désolé de te décevoir, Mais en donnant un coup de maître en Malaisiel’Italien ne semble pas sensible à ce paramètre : Bagnia veut gagner, et il sera très surprenant qu’il gère sa course sans tout donner pour assurer son couronnement.

C’est un gros problème pour les pigeons. Ce n’est plus à lui de courir après le titre, mais à Bagnia de le perdre. Le Français n’a pas l’arme pour briser psychologiquement les responsables Ducati. Il est lent, et malgré le podium, Relativement loin de Sepang.

De plus, ce n’est pas mutuellement exclusif. “El Diablo” ne fait plus si peur en ce début de saison, et la bataille avec Bastianni pour la victoire ne sera pas non plus une partie de plaisir. Il va sans dire que tous les pilotes équipés de Desmosidisi seront déjà bien conscients de la situation, et qu’ils essaieront de maximiser les chances de titre de Bagnaya.. Pouvons-nous simplement les blâmer pour ce fait? Absolument pas. Mais cela vaut toujours la peine d’être noté.

Résultat:

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce ne sera pas un “miracle” pour Kotararo de remporter le titre. Cela ne fera qu’un grand événement de course car il y en a tellement cette année. Fabio a la capacité de se battre devant, c’est sûr, et une victoire d’étape est en vue. Malheureusement, cela ne suffira pas. Le langage corporel de Bagnia est parfait depuis Silverstone, contrairement à celui de Fabio même après avoir terminé troisième à Sepang. Il parlait déjà du “titre Pico”, qui en dit long.

Selon l’auteur de cet article, qui ne reflète pas l’avis du reste de la rédaction, ce n’est pas en français qu’il faut se concentrer, mais en Bagnaia. Il est trop fort pour perdre le titre maintenant. Tout est entre ses mains.

Qu’est-ce que tu penses ? Dites le nous dans les commentaires!

Top trois des pilotes actuels. Photo: Michelin Motorsport

Photo de couverture : Michelin Motorsport



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button