ouverture du 63ème Festival du film de Thessalonique, “les femmes” à l’honneur

Posté sur:

Thessalonique (Grèce) (AFP) – La 63e édition du Festival international du film de Thessalonique (TIFF) s’ouvre jeudi soir dans la métropole du nord de la Grèce et sera consacrée à la “représentation des femmes”, selon la réalisatrice Elise Jalladeau.

D’une durée de dix jours, ce rendez-vous annuel du cinéma prévoit “une programmation ambitieuse avec environ 200 films, quatre compétitions, des rétrospectives et des hommages”, se félicite auprès de l’AFP Elise Jalladeau, directrice générale de cet organisme depuis six ans.

Onze films participent à la compétition internationale. La récompense du premier prix, l’Alexandre d’or, est de 10 000 euros, selon la presse des organisateurs.

Lire Aussi :  6è édition de la formation en droit international des Droits de l’Homme : des journalistes formés sur la liberté d’expression

Le dernier film du réalisateur américain Steven Spielberg, Les Fabelmans, déjà primé au Festival international du film de Toronto et assurément bien placé pour les Oscars, marquera la cérémonie d’ouverture jeudi soir à 20h00 heure locale (18h00 GMT).

La réalisatrice et actrice française Charlotte Gainsbourg, participera au festival pour la projection de son dernier film “Passagers de la nuit” de Mikhaël Hers dans lequel il tient le rôle principal aux côtés du réalisateur allemand Fatih Akin pour présenter son dernier film “L ‘ ou du Rhin” (Rheingold).

Lire Aussi :  Mayotte prise dans une spirale de violence entre bandes rivales

Après deux ans de pandémie, “les plus grands défis pour le festival, mais aussi pour le cinéma en tant qu’industrie”, estime Elise Jalladeau soulignant les enjeux actuels du secteur allant “du tsunami des plateformes” à la “concentration” ou à la . “risque de perte de diversité culturelle”.

“D’autres enjeux sont aussi importants pour nous, comme la question de l’accessibilité (…), de l’inclusivité, de la représentation des femmes sur laquelle nous nous sommes concentrés cette année”, a-t-il ajouté.

Ils prévoient de rendre hommage à “deux grandes figures” de l’industrie du pays Maria Plyta, la première réalisatrice grecque (1915-2006) et Maria Gavala, auteure et théoricienne du septième art, selon Elise Jalladeau.

Lire Aussi :  Un site permettant des escroqueries à grande échelle démantelé dans une...

Pour marquer le “retour à la normalité”, le festival a choisi cette année comme thème principal, en hommage au réalisateur grec Théo Angelopoulos décédé il y a 10 ans, le titre de son premier film “Reconstitution” (1970).

“On voit maintenant les fruits de cette opération de reconstruction avec un festival +normal+ pour le public, avec des protocoles sanitaires assoupli et un retour massif des spectateurs dans les salles”, résume Elise Jalladeau.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button