Narbonne : le Salon du Made in France, un stimulateur de croissance pour les jeunes pousses de l’économie

Boilisé et Les Fines Louches, deux entreprises implantées dans l’incubateur Eole, ont remporté un stand au Salon du Made in France, qui se clôture le dimanche 13 novembre. Avec pour objectif de renforcer leur réseau et d’étoffer leur carnet de commandes.

A partir de jeudi jusqu’à ce soir. 1 000 exposants réunis Porte de Versailles pour la 10ème édition du Salon Made in France. Parmi eux se trouvent deux jeunes entreprises qui se sont déjà imposées comme des joyaux de l’artisanat local.

Une promotion et une reconnaissance de l’excellence

“Au début, c’était incroyable. Toutes les entreprises ont été choisies pour représenter l’Aude dans le village artisanal. Je vois ça comme une reconnaissance. C’est un vrai privilège de pouvoir me présenter au public parisien.” Margaux Madern et Julia Olive, créatrices de la lessive artisanale Les Fines Louches, ont lancé le Salon du Made in France avec des sachets délicats fabriqués à partir de fruits et légumes locaux. Leur but “Ramener le soleil dans la ville” Mettre en valeur leurs connaissances dans le domaine de l’agroalimentaire. Gagner en visibilité pour toucher une clientèle plus large, c’est l’enjeu de ce salon parisien. D’abord pour deux jeunes entrepreneurs; “Notre campagne a commencé avant Covid.” Il stimule également l’économie. “La Chambre de commerce a pris en charge le coût de sa mise en place, ce qui sera un énorme investissement pour nous. Notre entreprise est encore en phase de développement, et c’est un souci de nous rembourser avec un chèque de paie. Cela ressemble à une année de activité.” Pour les fines louches, L’enjeu du salon est de conquérir de nouveaux palais pour inspirer leur mouvement. L’objectif a été atteint pour le duo, qui a rencontré un public attaché à leur cause.

Lire Aussi :  Trappes - Le site YPREMA de Trappes fête ses 30 ans

Yohan Alazet et Lauren Lima sont ingénieurs aéronautiques et créateurs de la société Boilisé en 2021, ils ont reçu des candidatures régionales. Sous le pavillon Occitanie. Leurs cartes topographiques en relief, faites de planches de bouleau, attirent l’attention de plusieurs. Les matériaux décoratifs allient technologie et savoir-faire ; “Produits sensuels et manifestes.”

Notre présence au salon prouve notre existence.

Ainsi, Boilisé ne peut plus s’occuper seul de la vente en ligne, mais doit aller à la rencontre de ses acheteurs. Le Salon du Made in France est donc l’occasion rêvée de donner un nouveau tournant à la stratégie commerciale de la petite entreprise. “Nous nous inscrivons dans ce dynamisme français en étant nés dans le microbe entrepreneurial de Narbonne. Nous avons également rejoint French Fab, un label pour les entreprises qui construisent en France, et bien que nous ayons évoqué les traditions du Made in France, une entreprise locale, parfois on se sent loin. En allant à Paris, on a envie d’aller à la rencontre des professionnels, d’échanger avec ceux qui aiment le Made in France. Ça nous permet pratiquement d’avancer.” Yohan Alazet n’a pas été déçu par la fréquentation de l’émission. “En termes de fréquentation, on ne peut pas se comparer à ce qu’on a vu lors de notre premier événement, la Foire Internationale de Toulouse.”. Ici, La connaissance de Boilisé du Narbonnais est évidente. Les cartes topographiques en relief « aqui in aqui » captaient la curiosité des visiteurs parisiens. De nombreux contacts devraient se transformer en spins commerciaux rentables.

Lire Aussi :  Retraites, les 9 propositions de l’UDES » La lettre économique et politique de PACA

lire
Entreprises : 3 entreprises narbonnaises seront présentes au salon Made in France à Paris, France.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button