Miss France : Alexia Laroche-Joubert et Sylvie Tellier règlent leurs comptes

La conférence de presse de Miss France s’est transformée en règlement de comptes entre Alexia Laroche-Joubert et Sylvie Tellier, rapporte “Le Parisien”.





La Presqu’île.fr

Éloignée de la présidence de Miss France, Sylvie Tellier en reste la présidente d'honneur.
Éloignée de la présidence de Miss France, Sylvie Tellier en reste la présidente d’honneur.
© VALERY HACHE / AFP

je m’abonne 1€ le 1er mois


CONTREComme chaque année, l’association Miss France a organisé vendredi une conférence de presse avec les trente perdantes régionales, deux jours avant qu’elles ne se rendent en Guadeloupe pour leur voyage de formation. A moins d’un mois de l’élection, prévue le 17 décembre, la présidente d’honneur Sylvie Tellier et la nouvelle marraine du concours, Alexia Laroche-Joubert, ont souligné la tension qui les oppose, rapporte-t-on. Le Parisien. Pour leur premier concert, un journaliste leur a demandé s’ils étaient “en colère”. Les piques sont alors à égalité entre les deux femmes.

Lire Aussi :   « La France connaît de nouveau la faim » : Jean-Luc Mélenchon lance sa campagne nationale contre la vie chère

« Oui, mon 9 mm est sous la table ! plaisante Sylvie Tellier, exclue du groupe Miss France. “J’ai fait le choix de quitter Miss France. Alexia prend mes fonctions, elle n’aime pas que je le dise, alors j’aime le dire. Je resterai Miss France toute ma vie”, a-t-elle répondu au journaliste. Une nouvelle question sur le recours aux associations féminines et l’évolution des règles de Miss France a été adressée à Alexia Laroche-Joubert, notamment sur l’autorisation désormais pour les participantes d’être mères. “Sylvie n’était pas membre, mais cela faisait partie de mes engagements… Je ne dirai pas ‘féministe’, car cela voudrait dire que Sylvie ne l’est pas”, dit-elle.

LIRE DANSMiss France : la réalisatrice Sylvie Tellier à la place de Cindy Fabre

« Ce n’est pas parce que vous portez une cicatrice que vous ne pouvez pas avoir d’intimité.

“J’ai volontairement douté de moi sur ces développements mais… j’ai été Miss France, j’ai vécu le programme pendant dix-sept ans et je suis maman et je ne suis pas madame, c’est synonyme d’être maman. », interrompt Sylvie Tellier. “Pour moi, ce n’est pas parce qu’on a une cicatrice qu’on ne peut pas avoir de vie privée”, a répondu l’actuel organisateur.

Lire Aussi :  Une enquête ouverte, plusieurs boutiques de vente de CBD fermées en France

Après plusieurs échanges sur le même ton, l’ambiance devient encore plus pesante lorsqu’il est question de sexe. “On avait un candidat qui avait fait un changement de genre”, a déclaré Alexia Laroche-Joubert, avant d’être à nouveau coupée. « Oh non, fais attention Alexia, c’est un changement d’état civil. L’organisateur s’inquiète : “Merci, Sylvie, de m’avoir ramené, c’est très gentil à vous de me corriger. »

LIRE DANSLes confidences de Geneviève de Fontenay, l’éternelle supportrice de Miss France

Lire Aussi :  Habitantes de Roubaix, Jessica et Flavia participent à La France a un incroyable talent

Sylvie Tellier “ne travaille jamais dans l’émission”

La tension semble déjà à son comble, jusqu’à ce qu’un journaliste s’interroge sur le contenu de l’émission du 17 décembre. « Sylvie travaillait à l’agence Miss France, elle n’a jamais travaillé sur l’émission, elle ne l’a jamais fait. Cette déclaration a suffi à expulser l’ancienne Miss France. “Désolé ? Moi ? Je n’ai pas travaillé sur cette émission ? Je ne peux pas te laisser dire ça. J’ai travaillé sur cette émission pendant dix-sept ans !”, se défend-elle.

« Mais vous ne travailliez pas sur la production de l’émission. Je suis désolé si je t’ai offensé”, nuance Alexia Laroche-Joubert. “Oui, tu m’inquiètes, oui, tu dois avoir une certaine considération pour tout le travail qui a été fait depuis dix-sept ans”, a hésité Sylvie Tellier, quelques minutes avant que cette conférence de presse ne s’achève, sous l’apparence muette de ceux qui étaient présents.


Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button