Match international à Chartres : le C’Chartres Rugby reçoit les Suisses du Servette de Genève ce dimanche

C’est même un match international qui se déroulera cet après-midi, sur la belle pelouse du stade Claude-Panier, dans la plaine des Bas-Bourgs. Engagé dans les championnats de France depuis plusieurs saisons, le Suisse Servette de Genève n’est pas là pour divertir la galerie.

“Pour être les meilleurs, il faut battre les meilleurs, on ne l’a pas encore fait, on a perdu à Nuits-Saint-Georges (22-19) et fait match nul contre Saint-Denis (13-13).”

Renaud Gourdon (l’entraîneur du CCR)

“C’est notre premier match international de la saison. Un match important mais qui se prépare comme les autres. Vous devez être là. Nous partageons la co-direction avec eux et Nuits-Saint-Georges. Pour être meilleur, il faut mieux battre, on n’a pas encore fait ça, on a perdu à Nuits-Saint-Georges (22-19) et fait match nul contre Saint-Denis (13-13). On a tout à prouver ce week-end”, a fait valoir l’entraîneur Renaud Gourdon, en conférence de presse jeudi matin.

Lire Aussi :  Championnats de France, à Chartres : Maxime Grousset, le meilleur pour la fin

Les joueurs du C’Chartres Rugby punissent le PUC et reviennent à la première place !

“Genève est une très bonne équipe qui a huit ou neuf ans, qui monte régulièrement, les voilà en Fédérale 1.” Le Servette a été réalisé par deux joueurs expérimentés, qui ont presque tous déjà connu le niveau supérieur, la ProD2 et pour certains, le Top 14.

Ce sera encore un grand match ce dimanche, avec une intensité physique qui devrait être au rendez-vous. Gourdon a déclaré: “C’est parfait pour nous, nous voulons affronter les meilleurs. C’est un gros défi, à la maison. »

Lire Aussi :  Des perspectives favorables pour Dubaï International

En ligne

Les Chartrains ont pu profiter de quelques jours de reprise après le “quatre” à domicile face au PUC (62-3), pour reprendre le travail lundi dernier afin de préparer la réception en Suisse. « Nous savions dès lundi pourquoi nous étions en formation, au travail. Nous sommes dans la continuité. Le groupe est très investi dans le projet. »

“Par rapport au travail devant nous, nous, derrière, devons être à leur niveau. On a besoin d’eux, ils ont besoin de nous pour gagner des matches.”

Mamadou Ndiaye (Ailier du C’Chartres Rugby)

Dans ce collectif qui s’est avéré efficace face aux Parisiens, l’ailier Mamadou NDiaye, présent en compagnie de son entraîneur, est revenu sur la performance des Chartres et son essai au terme d’une longue course de 50 mètres, que les défenseurs parisiens n’ont pu arrêter. « J’ai préféré le rugby à l’athlétisme, pour la cohésion et l’ambiance. Par rapport au travail qu’ils donnent devant nous, nous, derrière, devons être à leur niveau. On a besoin d’eux, ils ont besoin de nous pour gagner des matchs. avide d’épreuves et de victoires.”

Lire Aussi :  plus d’électricité et d’eau courante à Kherson après des frappes dont s’accusent Kiev et Moscou

Chartres (stade Claude-Panier), ce dimanche 6 novembre, à 15h
Chartres : Vos, Prudhon, Challenger – Delana, Prudhomme – Massyn, Tafili, Hamiaux – Blanc, Stafford – Kitutu, Valea, Ndiaye, Camara, Louvet. Remplaçants : Cissé, Poo, Snyman, Alberto, Gallo, Aboumejd Le Berre, Leclerc, Halavatau. Entrée : Gourdon.

Hervé Paraut
[email protected]

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button