Logement. Klein, le ministre auquel on ne comprend rien !

Olivier Klein – “Nous devons tous nous mobiliser pour éviter que le logement ne devienne la bombe sociale de demain”…

Ça va?

Je suis d’accord.

Nous avons assoupli le calendrier des modifications énergétiques ; Par exemple, je pense que cela s’adapterait aux types de bâtiments et à leur emplacement (centre-ville historique ou “ville nouvelle” déjà ancienne).

Je pense que cela réduira les taxes foncières.

Je pense que nous pouvons financer plus de prêts en augmentant le taux d’usure plus rapidement.

Je pense que cela donnera aux propriétaires la garantie de trouver plus rapidement les appartements sur lesquels ils sont assis. Ou je pense que cela garantirait même les loyers impayés à un propriétaire privé qui est endetté à rembourser à cause de son manque de bonne volonté envers l’État.

Lire Aussi :  Dans la chimie aussi, des efforts pour réduire l'impact sur l'environnement

Eh bien… rien de tout cela.

Notre ministre de la “Formation résidentielle” parle beaucoup. En général, il donne beaucoup d’interviews pour ne rien dire sinon le contraire de tout.

Ils veulent empêcher les réseaux énergétiques, interdits par leurs lois, de louer des meubles sur Airbnb. Comment regarder les choses en profondeur.

Donc, tout cela se terminera presque toujours par encore plus de taxation (toujours pour le bénéfice) et un krach immobilier et une crise du logement.

Olivier Klein, qui n’a pas bien compris la politique qu’il souhaitait mener, a sagement exprimé au Parisien que “nous devons tous nous organiser pour que le logement ne devienne pas la bombe sociale de demain”. La politique va se matérialiser.

Lire Aussi :  Mia Lahlou Filali: cheffe d'entreprise, numéro un du médicament générique en Afrique

La mauvaise crise du logement vient de commencer, et il est très facile de comprendre pourquoi.

La méthode de calcul des taux d’usure en cas de fortes hausses de taux se traduit par plus d’argent.

Alors que la fiscalité augmentait de façon exponentielle, tout le monde a décidé de fuir vers l’immobilier résidentiel.

Les normes énergétiques folles et très coûteuses sont ingérables, surtout maintenant que les lois sont en conflit les unes avec les autres et que la rénovation thermique n’est pas possible dans de nombreux cas.

Les locataires surprotégés qui peuvent tout se permettre poussent à nouveau l’investissement dans l’immobilier résidentiel (et non professionnel).

Lire Aussi :  Yifixia, entreprise à Montpellier qui valorise les déchets agricoles pour développer des produits cosmétiques

Baisse des rendements locatifs.

Bref… tout est fait pour créer les conditions d’une crise du logement.

« Dieu se moque des hommes qui méprisent les conséquences de leur adoration. »

Personne ne comprenait la politique la plus élevée qui correspondait à la politique de logement de Klein.

Charles SANNAT

“Ceci est un article ‘presslib’, Toute reproduction de ce paragraphe, en tout ou en partie, signifie que la reproduction est libre. Insolentiae.com est un site internet où Charles Sannat s’exprime au quotidien et délivre des analyses et des actualités économiques sans concession. Merci d’avoir visité mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la newsletter quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source du Parisien.fr ici

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button