le téléfilm avec Clovis Cornillac est-il inspiré d’une histoire vraie ?

A l’occasion d’une soirée consacrée aux violences faites aux femmes prévue le mercredi 16 novembre à partir de 21h10, France 2 diffuse. Après le silence avec Clovis Cornillac. L’histoire est-elle basée sur un fait divers ?

Procédure en vertu de cette annonce

Mercredi 16 novembre, France 2 a consacré sa nuit aux violences faites aux femmes. Dans le programme, Après le silence (notre avis), téléfilm avec Clovis Cornillac, Caroline Anglade, Samira Lachhab, Alice David et Lilou Fogli (avec Clovis Cornillac à la ville), suivi d’un documentaire Infrarouge, Résister à leur violence, et un débat animé par Marie Drucker. Cette émission spéciale débutera donc par un single unique mené par Jérôme Cornuau autour d’un sujet tabou : le viol conjugal. Si la fiction n’est pas directement inspirée d’une histoire vraie, de nombreuses victimes sont touchées par ce fait. En 2021, sur les 24.800 viols recensés en France, la moitié ont été commis au sein d’un couple, avec vingt ans de prison pour les auteurs. Seulement 2 % ont abouti à une condamnation.

Lire Aussi :  Johanna harcelée par Paul | Arthur et Boris en fac de médecine - Un si grand soleil 11 novembre 2022 (épisode 1016) | Un Si Grand Soleil

“Ces gens sont dangereux parce qu’ils sont dans le déni total”

Dans les costumes de Grégory Pasteur, agent immobilier au sommet de sa gloire, Clovis Cornillac incarne l’un des agresseurs qui s’ignorent… ou pas. Lorsque Marina, son ex-petite amie jouée par Caroline Anglade, porte plainte contre lui, il méprise une autre manœuvre pour détruire sa vie. “Ces personnes sont dans le déni complet, persuadées qu’elles sont dans leur droit, a souligné l’acteur. Ils ne se racontent pas le monde tel qu’il est, ce qui est d’autant plus effrayant pour leur victime qu’ils ont l’impression que c’est eux qui sont fautifs. Ce n’est pas aussi simple qu’un pervers froid et calculateur qui est plus facile à identifier.”

La télévision pour sensibiliser

Dans le long chemin d’éducation qui attend la mère de son enfant, en l’absence d’éléments matériels ou de preuve de contestation, se dresse un mur de méthodes et de préjugés. Sans oublier l’incrédulité et le jugement amer de son entourage. “Je pense que la télévision a une vraie fonction”a poursuivi Clovis Cornillac, qui n’était plus apparu sur le petit écran depuis la série Chefs en 2016. “Faire de bons films, sur des sujets aussi importants qu’Après le silence, pour toucher le plus de monde possible et permettre aux gens d’en parler entre amis ou en famille.” Il figure également dans C’est génial!sa dernière production, d’après un roman de Pierre Lemaitre.

Lire Aussi :  Les nouvelles du marché | LesAffaires.com

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button