Le Québec et ses régions : Estrie

L’Estrie est entourée des régions de la Montérégie à l’ouest, du Centre-du-Québec à l’ouest, de la Chaudière-Appalaches au nord et de la frontière américaine au sud. Cette région bénéficie d’un potentiel de destinations touristiques expliqué par son paysage grandiose entre lacs et montagnes, ses parcs régionaux et nationaux, et sa riche offre culturelle. L’agglomération de Sherbrooke regroupe plus de la moitié de la population de la région. C’est aussi le centre économique, culturel et industriel de la région.

Beauté économique

L’Estrie fait partie des régions concernées par le créneau d’excellence en technologies propres (CETP) qui vise à promouvoir la nouvelle économie verte dans plusieurs secteurs (air, eau, efficacité énergétique, énergies renouvelables, gestion environnementale, etc.). Un autre axe de développement et pilier d’excellence est l’Industrie des systèmes électriques du Québec (ISEQ). Le créneau SAGE-Innovation est basé sur la perspective du vieillissement des populations. L’objectif est de favoriser l’innovation en matière de santé, de prévention et d’accompagnement à l’autonomie. Une autre recette de croissance est le créneau traditionnel de la transformation du bois. Enfin, le créneau Vallée des élastomères favorise les activités industrielles liées à ces polymères et matériaux élastiques (caoutchouc, élastomères thermoplastiques, etc.).

Lire Aussi :  God of War Ragnarok : et si l’exclu PS5 et PS4 était sortie dans les années 90 ? Le jeu comme vous ne l’avez jamais vu dans cette vidéo !

Perspectives d’emploi

L’industrie est un élément facultatif de l’économie locale. Les activités vont de l’exploitation minière (y compris l’amiante et le magnésium), la transformation des matières plastiques, du caoutchouc et du bois au papier, la fabrication de matériel de transport, de produits en bois et en métal. L’industrie textile en Estrie se porte également bien, un réseau bien connu dans ce secteur. Les carrières en génie électrique et en informatique sont également explorées. Cependant, sans surprise, les services réduisent la majeure partie du travail. C’est le cas des métiers du marketing, de la finance, de l’assurance, de la comptabilité et du droit, de l’éducation et de la santé.

Entrepreneuriat

Réunies dans un bureau dédié à l’accompagnement des entreprises, de nombreuses structures proposent leur connaissance des marchés locaux et leur expertise au service des projets. C’est le cas d’Espace-Inc, un réseau d’entreprises qui peut aider à la légalisation des montages financiers. Sherbrooke Innopole, pour sa part, offre un accompagnement gratuit aux entrepreneurs des secteurs industriels et technologiques. La Ruche Estrie est le partenaire de choix pour amorcer des démarches de financement (ou beaucoup d’argent) au service de projets créatifs. Un autre organisme, le Fonds Émergence Estrie, se spécialise dans le microcrédit pour soutenir les projets d’entreprises.

Lire Aussi :  Mise à jour next-gen The Witcher 3 : ray tracing, mode photo, 60 FPS... les détails | Xbox One

Environnement étudiant

Il y a deux universités célèbres dans la région. L’Université francophone de Sherbrooke est reconnue mondialement avec huit facultés et trois campus. C’est aussi un centre de recherche important dans de nombreux domaines (environnement, nanotechnologies, matériaux du futur, numérique, santé, etc.). L’Université anglophone Bishop’s, située en banlieue de Sherbrooke, a également bonne réputation. Deux collèges et établissements publics (Cégep) offrent un enseignement de qualité. Sherbrooke, avec plus de 5 000 étudiants, est la plus importante de la province après Montréal et Québec. À une dizaine de minutes de Sherbrooke, le Collège Champlain de Lennoxville offre des programmes en arts visuels, en histoire et géographie, en sciences humaines, en communications, en sciences naturelles, en comptabilité et en pratiques de gestion.

Lire Aussi :  le module Orion se déploie comme prévu après le décollage réussi de la fusée

> Short Estrie

  • Population : 333 704 personnes. (3,89 % du Québec)
  • Superficie : 10 197 km2 (0,8 % du Québec)

Source : Institut national de la statistique du Québec.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button