La France deuxième des FIA Motorsport Games

Seize disciplines, du slalom au GT en passant par le karting, le drift, la F4, le rallye ou encore l’esport étaient au programme des FIA Motorsport Games, organisés cette semaine sur le circuit Paul-Ricard du Castellet. Plus de cinq cents pilotes hommes et femmes (plusieurs disciplines nécessitent des équipes mixtes) pour un total de 72 pays représentés, de l’Albanie au Vietnam en passant par l’Allemagne, les Bahamas, l’Inde, la Pologne et même l’Ukraine. Quatre jours de compétition non-stop se sont déroulés sur trois sites : le circuit Paul-Ricard et ses nombreux rendez-vous, les routes de la Sainte-Baume, pour le rallye spécial, et le parcours d’Autocross Veynes dans les Hautes-Alpes.

Lire Aussi :  Une feuille de route pour faciliter l'emploi et l'insertion pour et par le sport

Ce dimanche, à l’issue des finales, l’Italie a remporté cette deuxième édition des FIA Motorsport Games, avec trois médailles d’or et une d’argent. La France termine juste derrière avec trois médailles d’or, en Rally2 pour l’équipe Arzeno-Roche, en GT pour le duo Debard-Gachet et en Cross Car Senior pour David Meat.

Mathieu Arzeno et Romain Roche ont apporté la médaille d'or à la France en Rally2, sur les routes du Massif de la Sainte-Baume.  (Nico Deumille/SRO)

Mathieu Arzeno et Romain Roche ont apporté la médaille d’or à la France en Rally2, sur les routes du Massif de la Sainte-Baume. (Nico Deumille/SRO)

42 000 spectateurs sont venus assister à cette grande fête du sport automobile international organisée par la FIA et SRO. ” C’est un gros projet qui prend de l’ampleur. Après deux annulations pour raisons de santé, les participants ont pu se décourager et se détourner de l’événement, mais en revanche, l’intérêt s’est accru puisque nous sommes passés de 49 pays dans l’édition précédente en 2019 à 72, apprécie Frédéric Bertrand, directeur de la Formule E et des projets innovants à la FIA. Je retiendrai l’enthousiasme des participants, venus du monde entier avec des parcours sportifs très différents mais qui ont eu une expérience sportive et humaine tout au long de la semaine ; mais aussi la présence importante du public, qui a adhéré à l’événement en oubliant les marques pour s’identifier aux pays et les soutenir. Nous nous sommes excités et c’était très agréable. »

Lire Aussi :  «Diane de Poitiers» sur France 2 : une ode à Adjani qui sonne creux

42 000 spectateurs ont assisté aux différentes épreuves des FIA Motorsport Games 2022. (Jules Beaumont/SRO)

42 000 spectateurs ont assisté aux différentes épreuves des FIA Motorsport Games 2022. (Jules Beaumont/SRO)

La prochaine édition des Motorsport Games se tiendra en 2024 à Valence en Espagne et devrait accueillir encore plus de disciplines et de pays. ” Le plus important pour nous, après cet événement, c’est que les pays, même les plus petites fédérations, se disent qu’ils peuvent développer des activités de sports mécaniques sur leur territoire, une part d’accès qui permet à tant d’enfants de travailler. et participez à la prochaine édition des Motorsport Games conclut Frédéric Bertrand.

Lire Aussi :  Greenpeace France demande la démission d’Agnès Pannier-Runacher, soupçonnée de conflit d’intérêts

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button