INTERNATIONAL PAPER – A Chalon, l’entreprise fait une large place à du personnel en situation de handicap

Certaines entreprises industrielles laissent une telle place dans leurs activités aux salariés handicapés. Un véritable partenariat gagnant-gagnant entre l’ESAT de Virey le Grand et International Paper, au point que deux d’entre eux rejoindront prochainement les effectifs de l’usine Chalonnaise.

Marc Garnier, Directeur International de Papel Chalon, peut se réjouir du succès de l’opération menée en étroite collaboration avec l’ESAT de Virey le Grand. Le site industriel situé sur le SaôneOu à Chalon sur Saône, qui emploie 250 personnes, a décidé de faire un pas en avant dans l’intégration des salariés handicapés. Une approche totalement innovante en termes de degré d’autonomie accordé aux travailleurs handicapés. Aurélie Girard, chef de service à l’ESAT Atelier des Pep de Virey le Grand, déclare : “On est loin, très loin de ce qui se fait ailleurs.

Lire Aussi :  L'œnologue héraultais Virgile Joly décroche le prix international de "l’Initiative Vin vert" à Londres

6 personnes intégrées dont 2 qui rejoindront définitivement les effectifs d’International Paper

Marc Garnier a souligné le rôle de l’entreprise dans l’intégration et la diversité de ses salariés, “nous avons le devoir d’acteur économique de refléter la diversité de la société”. Une relation avec l’ESAT de Virey le Grand qui a duré des années précise tous les acteurs, “mais là on a franchi une étape importante. C’est une façon d’aller plus loin dans l’inclusion. C’est aussi un enrichissement pour notre équipe”.

“Nous ne faisons aucune différence en termes d’opérations industrielles. La ligne de production progresse à la même vitesse que les deux autres dédiées au même type d’opération. Le seul point de différence est qu’il y en a 6 sur la ligne au lieu de 2 , et rythme chaque jour alors que les autres équipes travaillent en 3/8. Pour le reste, il n’y a pas de changement dans le processus industriel” a ajouté le directeur de l’établissement. Une fierté assumée de participer comme il se doit au rôle social de l’entreprise.

Lire Aussi :  DIRECT. L'accord sur les exportations de céréales ukrainiennes est prolongé de 120 jours, dans un contexte de crise alimentaire mondiale

Un moniteur d’atelier est détaché de l’ESAT pour encadrer l’équipe

La réussite de l’opération repose aussi sur la présence à 100% d’Isabelle, la formatrice de l’atelier. Salariée de l’ESAT de Virey, Isabelle se consacre exclusivement au système de management. Forte d’une solide expérience de plusieurs années chez Kodak, Isabelle s’est tournée vers l’accompagnement des personnes en situation de handicap lors de la fermeture du site industriel. Une forme de retour aux sources qui ne plaît pas mais lui permet de s’imprégner sans difficulté des contraintes d’un site industriel, notamment en matière de respect des normes de sécurité.

Lire Aussi :  EN DIRECT - Présidentielle au Brésil: victoire de Lula, Bolsonaro n'a toujours pas pris la parole

Concrètement, le succès est là. Comme Alexandre, qui a 22 ans, qui a rejoint le système il y a un an et demi. Une première expérience professionnelle qu’il avoue être particulièrement appréciée. Très vite, il se la coule douce au point de signer un contrat de travail comme tout le monde chez International Paper. Même constat pour Eric qui avoue lui aussi sa fierté d’avoir rejoint l’entreprise. Deux voies qui démontrent qu’avec un peu d’effort, l’insertion des personnes handicapées est un gage de réussite, même dans des environnements industriels très contraints.

Laurent-Guillaume

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button