ILIOS International : “Il y a de nombreux problèmes quotidiens face auxquels le voyageur peut avoir besoin d’assistance”

Fondée par Thibault Janin, ancien voyageur d’affaires pour un grand groupe agroalimentaire et Francis Janin, ancien colonel dans l’armée française et directeur de la sécurité d’une multinationale, ILIOS International (anciennement S2E Consulting) est une nouvelle solution pour assurer la sécurité des voyageurs d’affaires. dans le monde entier. L’entreprise souhaite avant tout aider les entreprises à gérer les problèmes quotidiens que peuvent rencontrer les voyageurs d’affaires lors de leur séjour et propose une assistance sur place en cas de besoin. Entretien avec Thibault Janin, son co-fondateur.

Pouvez-vous revenir sur le concept d’ILIOS International et le terme “geofencing”, une technologie que vous mettez en avant pour vous démarquer de vos concurrents ?

Thibault Janin - PDG d'Ilios International - Aix-en-Provence, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France |  LinkedIn
Thibault Janin, co-fondateur d’ILIOS International

Chez ILIOS International, nous proposons une application mobile pour les voyageurs d’affaires et une application de sécurité pour les entreprises. Ayant beaucoup voyagé, il y avait deux choses que j’aurais aimé avoir : la capacité de savoir quels quartiers/zones éviter dans une ville pour des raisons de sécurité et de pouvoir venir le chercher en cas de problème. Pour créer notre solution, nous sommes partis de ces deux idées. Nous mettons à disposition des voyageurs une carte répertoriant les zones à éviter lors de la préparation du voyage, y compris l’hébergement et tout au long de leur séjour. Lorsque vous entrez dans une zone “à risque”, l’application enverra une alerte pour vous signaler que vous vous trouvez dans un endroit dangereux. Le téléphone enverra également une alerte au service de sécurité de l’entreprise et notre gamme sera informée si une intervention est nécessaire. Geofencing en anglais signifie barrière naturelle. Nous mettons cette technologie à la disposition de nos clients, ce qui nous permettra de définir ces zones à risques et d’envoyer des alertes.

Lire Aussi :  SE M. François NKULIKIYIMFURA, Ambassadeur du RWANDA à Paris : « Le Kigali International (...)

> À lire aussi : Baromètre des risques 2022 : la pandémie et la cybersécurité, une source d’inquiétude pour les entreprises

Comment comptez-vous vous différencier sur le marché de la sûreté/sécurité ?

La plupart de nos concurrents interviennent dans la gestion de crise et organisent de grands rapatriements ou exfiltrations en termes d’organisation. En effet, au-delà de ces “grandes crises”, il existe de nombreux problèmes du quotidien pour lesquels le voyageur peut avoir besoin d’assistance. Il peut être confronté à un accident, à un litige avec la police… Ensuite nous pourrons définir si nous pouvons résoudre le problème et intervenir si nécessaire. Dans chaque pays où nous proposons une assistance, nous avons des partenaires, des personnes sur le terrain qui peuvent négocier ou intervenir. Lorsque nous recevons une alerte, un coordinateur prend les devants et ordonne une intervention si nécessaire.

Lire Aussi :  "Xi Jinping, démission !", ont crié des manifestants à Shanghai pour protester contre la politique du "zéro Covid"

D’autre part, notre bloc opératoire est doté de matériel performant qui nous permettra d’intervenir rapidement. C’est un gros investissement quand on a créé l’entreprise il y a plus d’un an, mais ça commence à payer. Parallèlement, nous avons dans cette salle des membres de la sécurité civile, d’anciens militaires ou encore des infirmiers urgentistes. Toute une palette de professionnels capables de répondre aux clients avec calme et professionnalisme.

Centre de contrôle des opérations (OCC) Crédit : ILIOS International

Quel candidat marchez-vous ?

Un an après notre lancement, nous visons un chiffre d’affaires de plusieurs millions d’euros en 2023. Nous nous adressons aux directeurs du service Sûreté qui sont généralement bien armés en cas de gestion de crise majeure mais moins pour gérer toutes les difficultés que le voyageur rencontre chaque jour. journée. Nous allons gérer cela pour eux, pour les voyageurs d’affaires ou les expatriés.

> À lire aussi : SSF : “Quelques comportements verts en contradiction avec la sécurité”

Ensuite, nous travaillons également avec des compagnies d’assurance qui ne proposent qu’une assistance ou une évacuation en cas de problème médical. Par conséquent, nous établissons un partenariat avec eux, car ils ont de nombreuses PME dans leur portefeuille, et ils proposeront à leurs clients une assistance produit par le biais de la compagnie d’assurance. Certaines PME peuvent faire appel directement à nos services, mais cela reste très ciblé, il doit y avoir beaucoup de voyageurs.

Lire Aussi :  6è édition de la formation en droit international des Droits de l’Homme : des journalistes formés sur la liberté d’expression

Sur quels éléments/événements porterez-vous une attention particulière en fin d’année et l’année prochaine ?

Nous sommes particulièrement préoccupés par le taux d’inflation. Ce n’est pas un indicateur de sécurité en tant que tel, mais il cause des problèmes de sécurité dans le monde entier. De nombreuses populations ont des difficultés à se nourrir ou à se vêtir, notamment en Afrique ou en Amérique du Sud. Si l’inflation est trop élevée, des problèmes sociaux et politiques surviennent qui peuvent perturber un voyage ou créer des difficultés pour les voyageurs d’affaires. On assiste à une recrudescence des vols, des mouvements de foules… En Argentine par exemple, nous sommes très vigilants sur l’évolution du taux d’inflation. Ensuite, il y a évidemment des tensions économiques que nous essayons d’évaluer et qui font qu’en ce moment le monde est parfois instable. Notre objectif est de détecter les signaux faibles et d’être en mesure de fournir un guidage localisé lors de chaque trajet.

Interface applicative ILIOS International

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button