Disparition d’un couple de Français au Mexique : deux hommes arrêtés pour «homicide»

Les autorités mexicaines ont annoncé dimanche que deux hommes avaient été arrêtés “possiblement responsables du meurtre d’un couple de Français en août survenu à Valladolid dans le Yucatán (sud-est)”.

L’arrestation intervient “53 jours après que des proches” du couple “ont signalé leur disparition à la mi-septembre”, a indiqué le secrétariat (ministère) de la sécurité publique de l’Etat du Yucatan (sud-est) dans un communiqué.

Les autorités françaises avaient confirmé le 5 octobre que deux ressortissants français avaient disparu au Mexique.

Pas de nouvelles depuis le 12 septembre

L’AFP n’a pas pu confirmer dimanche soir auprès de l’ambassade de France à Mexico si les deux Français disparus, Assya Madjour et Michel Amado, étaient bien les victimes. Interrogée par France Bleu, la famille d’Assya estime qu’avec ces deux arrestations, “justice a été rendue”, même si “ça ne nous ramènera pas Michel et Assya”. La famille attend toujours, lundi, la confirmation officielle de leur identité, avant de pouvoir ramener les corps et “entamer le deuil”, a indiqué Nawel Madjour, la soeur de la femme disparue à l’AFP.

Lire Aussi :  la conductrice condamnée pour des faits « involontaires » mais d’une « extrême gravité »

Le couple, qui s’est marié en mai à Valladolid, était basé dans cette ville de l’Etat du Yucatan, où ils gèrent depuis plusieurs années deux hôtels et chambres pour touristes. La Française, âgée de 50 ans, est dans le pays depuis plus de deux ans, tandis que son compagnon, 57 ans, y vit depuis quinze ans.

Depuis le 12 septembre, aucun d’entre eux n’avait donné de récit de vie à ses proches, installés au Pays basque. Leur sort était jugé “très préoccupant” par leurs familles, qui craignaient “l’enlèvement”. Avec un message, avant le 12 septembre, Michel Amado aurait indiqué chercher un terrain au Chiapas, tandis que sa femme parlait d’un centre spirituel. “Cela nous a semblé étrange, ce n’est pas leur style”, a déclaré début octobre à l’AFP Nawel Madjour, la sœur des disparus, qui s’interroge également sur la provenance des messages. “Nous pensons qu’ils ne sont jamais allés au Chiapas et le problème est au Yucatan », a-t-elle dit.

Lire Aussi :  Emmanuel Macron ira mercredi au congrès des maires de France, avant de recevoir les élus à l’Élysée

En “utilisant le téléphone portable du couple”, les meurtriers accusés ont fait croire que les deux Français “s’étaient rendus dans l’Etat du Chiapas”, également dans le sud du Mexique, mais à des centaines de kilomètres du Yucatan, précise le communiqué de l’administration locale. Département de la sécurité publique.

“Ils ont été pris par surprise”

Les deux auteurs, âgés de 34 et 41 ans, ont été arrêtés dans le centre du Mexique, dans les États de Guanajuato et Querétaro. L’un des deux hommes interpellés serait un “ex-maçon” du couple, qui travaillait dans leur hôtel, et leur aurait “prêté de l’argent pour qu’il puisse monter son affaire”, précise Nawel Madjour, “très en colère”. “Contre ce” crime terrible commis par une personne courageuse. “Ce n’est pas de la vengeance, juste de la cupidité”, souffle-t-elle.

Lire Aussi :  la crise entre Rome et Paris s'intensifie sur la question migratoire

Donc l’argent serait retiré aux distributeurs, explique-t-elle, avec une carte bleue du couple. De plus, le complice arrêté à Querétaro a été retrouvé grâce au téléphone d’Assya Madjour. Les deux corps ont été retrouvés enterrés dans le “cénote” privé du couple, une grotte naturelle dans laquelle il avait aménagé une piscine, selon la soeur d’Assya Madjour. “Ils ne se sont pas sentis menacés du tout, ils ont été pris par surprise”, a-t-elle déclaré.

Depuis 1964, 106 000 personnes ont disparu au Mexique, selon le Registre national des personnes disparues. Certaines personnes disparues sont des étrangers qui ont été kidnappés contre rançon.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button