Des joueurs français dans l’équipe d’Europe continentale de la Hero Cup ?

Avec deux victoires chacun sur le DP World Tour, Victor Perez et Antoine Rosner sont de sérieux prétendants à la sélection dans l’équipe de l’European Champions Cup qui sera dirigée par Francesco Molinari.

Alors que les noms des deux capitaines retenus sont réunis à Abu Dhabi du 13 au 15 janvier, les interrogations portent désormais sur l’identité des 18 joueurs qui défendront les couleurs de leurs équipes respectives. Il est fort peu probable que les grandes stars européennes quasi assurées de faire partie de l’équipe de la Ryder Cup à Rome en septembre prochain soient concernées par cette rencontre aux allures de refonte de l’effectif.

Pas John Rahm, pas Rory McIlroy, Shane Lowry, Matt Fitzpatrick ou Victor Holland. Mais tous les prétendants au premier choix de la Ryder Cup en Italie dans moins d’un an se tourneront donc vers l’annonce choisie par les deux capitaines, qui devrait avoir lieu dans la première quinzaine de décembre.

Lire Aussi :  « Je voulais redynamiser tout ça », explique la présidente rochelaise Emma Cazaurang

Il reste peu de temps pour les convaincre de faire partie de l’aventure. Au moins deux tournois. C’est à Sun City en Afrique du Sud cette semaine et les finales du DP World Tour à Dubaï dans dix jours. Le joueur de Grande-Bretagne et d’Irlande cherchera à faire bonne figure contre Tommy Fleetwood à Gary Player cette semaine, tout en espérant rejoindre les rangs européens continentaux devra attirer l’attention de Francesco Molinari en devenir.

Perez et Rosner à Beltage

L’Italien, qui n’est pas au départ du Nedbank Challenge cette semaine, sera-t-il à Dubaï pour suivre de près la performance “sélection” en fin de circuit ? pas certain. 4 seront français. Dans l’ordre du DP World Travel Ranking Victor Perez (21e), Anton Rosner (31e), Mathieu Pavon (34e) et Romain Langcic (49e)

Lire Aussi :  Momoko Ueda prend seule les commandes. Roussin-Bouchard recule...

Les deux premiers sont de loin les mieux placés pour prétendre à la sélection dans l’équipe gagnante de l’Open 2018 à Carnoustie.

Avec leur palmarès, deux victoires chacun, ils sont sur la shortlist avec la Belgique Thomas Peters, Thomas Dietreitalien Guido Migliozzi Vainqueur de l’Open de France au Golf National en septembre. On peut aussi imaginer sans prendre trop de risques que des pièges Hojgaard, Rasmus et Nicolai Il y aura comme un poteau Adrienne Mironk.

Il reste donc quelques places. L’Autriche Huître Straka et suédois Alex Noreen Vont-ils postuler ? Joueur estampillé LIV, Adrien Otaige Fait-elle partie des plans de Luke Donald ?

Lire Aussi :  Maude-Aimée LeBlanc lance la serviette

S’ils sont élus, les Français essaieront de marcher dans leurs pas Grégory Bordi Qui en 2013 sous José María Olazabal est devenu le premier joueur de l’histoire du Trophée Sioux à s’être fortement inspiré de la Hero Cup, devant jouer à Saint-Nôme-la-Bretche pour gagner 5 matchs.

Têtes MacIntyre et Power Gondola

Entre les îles de Grande-Bretagne et d’Irlande, une épine dorsale peut également se constituer autour de Robert McIntyre, Seamus Power et Jordan Smith. Ils devraient être rejoints par Eoin Ferguson, Aaron Roy, Matt Wallace tandis qu’Eddie Pepperell et Richard Mansell sont également susceptibles de figurer sur la liste restreinte de Tommy Fleetwood.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button