Débordé par la demande, le site Ticketmaster annule la vente publique des billets de la tournée américaine de Taylor Swift

La chanteuse américaine Taylor Swift en concert en 2015 à Philadelphie, Pennsylvanie.

L’annonce, début novembre, du retour de Taylor Swift sur scène, quatre ans après sa dernière tournée, a fait sensation. Cela s’est avéré être un échec lorsque la vente des billets a commencé.

« En raison de la forte demande (…) et un stock insuffisant de billets en circulation pour répondre à cette demande”la vente au public, prévue vendredi, des billets pour la tournée américaine du chanteur est “annulé”, a annoncé le site spécial Ticketmaster sur TwitterJeudi 17 novembre.

La société a déclaré avoir vendu 2 millions de billets pour la pop star mardi lors des préventes, un record pour un seul artiste en une journée. Malgré les précautions en place, telles que la vérification des comptes des fans et la fourniture de codes pour acheter des billets à l’avance, le site de billetterie s’est plaint dans un communiqué de presse.“un nombre vertigineux d’attaques de robots”.

A lire aussi : Le dixième album de Taylor Swift, victime de son succès, provoque de brèves pannes sur Spotify

Attente, détérioration et hausse des prix

Le système de Ticketmaster a reçu 3,5 milliards de demandes, provoquant des bugs, a indiqué la société. Des milliers de fans ont partagé leurs expériences sur les réseaux sociaux et se sont plaints des temps d’attente, des erreurs et des augmentations de prix pour des sièges parfois mal placés.

Lire Aussi :  Le Salon du livre jeunesse de Ploufragan tisse des liens

Les sites de billetterie liés à Ticketmaster ont également signalé des pannes, des retards de service et d’autres problèmes suite à l’afflux massif de fans, dont la plupart n’ont pas pu obtenir de billets, même s’ils ont reçu des codes de prévente.

Cette cacophonie a relancé le débat sur l’industrie massive de la billetterie, qui a alimenté la frustration des mélomanes pendant des années, notamment en raison des frais cachés et des prix abusifs. Les prix des concerts de la légende du rock Bruce Springsteen, qui se chiffrent en milliers de dollars, ont provoqué un tollé plus tôt cette année, mais Ticketmaster a blâmé le marché de la revente. Certains revendeurs demandent déjà entre 2 000 et 9 000 dollars (entre 1 900 et 8 600 euros) pour les concerts de la tournée Taylor Swift, qui débute en mars et se termine en août 2023 après un marathon de 52 dates.

A lire aussi Neil Young, Adele, Pascal Obispo, Taylor Swift… ces artistes sont à contre-courant du streaming
Lire Aussi :  "Le fruit de notre amour" : Paga et Giuseppa profitent d'Halloween pour annoncer l'arrivée de leur premier enfant

“Alors que le marché de la revente de billets a atteint plus de 10 milliards de dollars ces dernières années, les artistes et les équipes ont perdu des revenus au profit des revendeurs”Ticketmaster a déclaré, ajoutant que les organisateurs d’événements essayaient “récupérer ces profits perdus” dans « prix du marché correspondant ».

Un “monopole hors de contrôle”

Un représentant du groupe a déclaré que Ticketmaster n’était pas impliqué dans la revente de billets pour les spectacles de Taylor Swift. Des doutes subsistent quant au nombre de places restant à vendre et à la manière dont elles seront mises sur le marché. “Bien qu’il ne soit pas possible pour tout le monde d’obtenir des billets pour ces spectacles, nous savons que nous pouvons faire plus pour améliorer l’expérience et c’est sur cela que nous nous concentrons”dit un communiqué de l’entreprise.

Certains élus américains ont critiqué la fusion de 2010 entre Ticketmaster et le géant du divertissement Live Nation, la qualifiant de “le monopole est hors de contrôle” par le démocrate David Cicilline, qui en 2021 a demandé au ministère américain de la Justice d’enquêter “Les efforts de Live Nation pour augmenter les prix et étouffer la concurrence”. Dans le même camp, Alexandria Ocasio-Cortez et Richard Blumenthal veulent l’étude « l’état de la concurrence dans le secteur de la billetterie. »

A lire aussi : Taylor Swift et Bad Bunny remportent les MTV Video Music Awards
Lire Aussi :  Quiz Marvel : à quels films appartiennent ces objets ? - Actus Ciné

Des associations anti-monopole et de protection des consommateurs ont également récemment demandé que le groupe fasse l’objet d’une enquête. “Ticketmaster et sa société mère, Live Nation Entertainment, ont un monopole dans l’industrie qui leur permet d’abuser régulièrement de leur pouvoir, laissant les clients, les artistes et les lieux à leur merci”a commenté à l’Agence France-Presse Krista Brown, analyste membre de l’ONG American Economic Liberties Project.

Déjà dans les années 1990, le groupe de rock américain Pearl Jam dénonçait les pratiques de Ticketmaster, deux de ses membres témoignant même devant une sous-commission du Congrès. Mais peu de personnes ont eu le courage de suivre le groupe de Seattle dans leur démarche, qui n’a finalement abouti à aucune action en justice.

Lire aussi (2020) : Les articles sont réservés à nos abonnés Moins connu, mais toujours célèbre : Taylor Swift, la révolution de l’incarcération

Le Monde avec AP et AFP



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button