COP27: La question de la création d’un fonds d’indemnisation pour le climat à l’agenda – France – Updated

je ferai une contribution

par Gloria Dickie

SHARM EL-SHEIKH, ÉGYPTE (Reuters) – Les parties participant à la 27e édition de la conférence annuelle des Nations Unies sur le climat, la COP27, qui s’est ouverte dimanche en Égypte, ont convenu d’établir l’ordre du jour pour prendre des dispositions pour que les pays riches paient. les pays pauvres sont plus vulnérables au changement climatique.

Pendant plus d’une décennie, les pays riches ont refusé d’accepter une déclaration sur les dangers et les méfaits du réchauffement climatique, ou un mécanisme financier pour aider les pays les plus pauvres à faire face au changement climatique. .

Le président de la COP27, Sameh Shoukry, a déclaré lors de la conférence d’ouverture de la conférence, à laquelle participaient 190 pays, que cette décision créait pour la première fois un “cadre de gestion durable” pour traiter la question du sac d’accords.

Lors de la COP26 l’an dernier à Glasgow, les pays riches ont bloqué une proposition en ce sens, préférant prolonger de trois ans la discussion sur le projet.

Lire Aussi :  God of War Ragnarok, quelle est la recette magique d’une des meilleures séries de jeux de l’histoire ?

La discussion sur les “pertes et dommages” ne débouche pas sur une obligation de payer ou une obligation de reconnaître la responsabilité, mais doit déboucher sur des décisions “d’ici 2024 dans des temps nouveaux”, estime Sameh Shoukry.

Ce projet sera plus problématique que les événements précédents, car la guerre en Ukraine, la hausse des prix de l’énergie et le risque d’effondrement économique ont intensifié la réticence des gouvernements à promettre de l’argent et le besoin des pauvres d’en bénéficier.

Les négociations samedi soir avant l’adoption du programme “ont été très difficiles”, a déclaré Harjeet Singh, responsable de la stratégie politique mondiale pour le Climate Action Network International. “Les pays riches, en premier lieu, ne voulaient pas perdre la maladie et nuire au projet.”

D’autres ont critiqué les points de vue faibles sur les obligations, accepter et discuter de la question avec le pouvoir forcera les pays les plus riches à contribuer davantage à la cause.

Lire Aussi :  Hogwarts Legacy : Poudlard, combats… Le jeu Harry Potter vous invite à une présentation magique, préparez-vous !

“Ils attendent à juste titre plus de solidarité de la part des pays riches, et l’Allemagne est prête à cela, tant sur le plan financier qu’en termes de dégâts et de pertes”, a déclaré la ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, dans un communiqué.

L’Allemagne veut lancer une “initiative risque climatique” lors du sommet, un projet qu’elle a entrepris avec des pays vulnérables au réchauffement climatique comme le Bangladesh et le Ghana.

Le Centre international sur le changement climatique et le développement, un groupe environnemental du Bangladesh, a qualifié ces annonces de “bonnes nouvelles”.

“Le vrai travail commence maintenant pour préparer l’argent”, a déclaré Salmeel Huq, directeur du centre.

(Reportage par Gloria Dickie, édition française par Caroline Pailliez)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEIA503K-BASEIMAGE

Soutenez le journal chrétien

Merci pour soutenir le Journal chrétienle voile de la vérité communiqué à travers le voile de l’Evangile.

Lire Aussi :  Forspoken : une liberté de mouvement prodigieuse sur PS5, toutes les facettes du parkour dévoilées en vidéo

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture en France, vos dons sont déductibles d’impôts à 66% pour les particuliers et 60% pour les entreprises.
Vous recevrez un reçu fiscal émis par J’aime l’infoun groupe influent, qui a pour objectif de soutenir un large éventail d’informations et de protéger une presse numérique unique et de qualité.

Si vous êtes un particulier résidant en Francevotre don est déductible à hauteur de 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Si vous êtes une société française soumise à IR ou IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déduit de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La déduction fiscale excédant ce plafond est reportable jusqu’à 5 ans après le don.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button