Communication et Économie Numérique : un budget de 84 milliards FCFA adopté à l’Assemblée Nationale

Amadou Coulibaly, ministre des communications et de l’économie numérique, 84 614 708 123 FCFA par vote des membres de la commission des affaires économiques et financières (CAEF) du budget pour 2023, obtenu le mercredi 09 novembre 2022 ; Pour le Ministère

Le ministre a expliqué que le budget est alloué selon le plan. Ainsi, le budget du Programme 1 est de 5 449 144 536 FCFA soit 6,44% du budget total du Ministère des Communications et de l’Economie Numérique. Le montant du programme 2 est de 12 370 571 551 francs CFA soit 14,62% ​​du budget total du ministère des communications et de l’économie numérique. Pour terminer, Le programme 3 est évalué à 15 979 992 036 FCFA soit 18,88% du budget global du Ministère des Communications et de l’Economie Numérique.

Lire Aussi :  De combien le Smic va-t-il augmenter en janvier 2023 ?

Le budget des comptes financiers spéciaux est de 50 815 000 000 FCFA soit 60,05% du budget total du Ministère des Communications et de l’Economie Numérique. Ainsi, le budget consolidé pour 2023 est évalué à 84 614 708 123 FCFA.

« La politique nationale de la communication et de l’économie numérique couvre le domaine de la communication et de l’économie numérique (presse écrite, presse en ligne, télévision, communication publicitaire, téléphone, Internet et poste). « De par son attractivité à travers ses performances économiques, la Côte d’Ivoire ambitionne de se positionner parmi les géants africains dans le domaine des communications et des technologies numériques », a rappelé le ministre, rappelant que cette volonté s’affiche clairement dans le développement national, à travers la mise en œuvre du Plan d’actions stratégiques (PND) 2021-2025 suivant : Améliorer la gouvernance du secteur des télécommunications et de l’économie numérique, renforcer la production et la diffusion de l’information, le développement de la compétence du secteur des transports et des médias, la régulation et le développement de l’économie numérique.

Lire Aussi :  Économie sociale et solidaire : quelle place dans le Nouveau modèle de développement ?

Le ministre a partagé l’ambition de Reporters sans frontières (RSF) d’inscrire la Côte d’Ivoire dans le top 20 des pays qui respectent la liberté de la presse. Rappelons-nous queLa Côte d’Ivoire est passée de la 66e place en 2021 à la 37e en 2022 sur 180 pays.

Le ministre a rappelé que 76% du budget du ministère des communications et des médias et 98% de l’économie numérique et de la poste ont été exécutés pour 2022.

Lire Aussi :  "Ce serait catastrophique pour tout le monde"

Le ministère des communications et de l’économie numérique a plusieurs missions pour élaborer des lois et règlements dans le domaine des communications ; coordonner les communications gouvernementales; et autres Ministères dans la promotion des labels « Côte d’Ivoire » ; Vulgarisation des lois et règlements sur la presse ; télévision, communication publicitaire et nouveaux médias; renforcer le rôle des autorités de régulation ; l’élaboration et le suivi de l’application de la réglementation de l’économie numérique ; développement de l’accès aux réseaux numériques ; la programmation, le contrôle et la réalisation des infrastructures et équipements du secteur des télécommunications ainsi que leur maintenance ; Élaboration et mise en œuvre de la politique de développement et de distribution d’applications numériques.

UN



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button