Carburant : pénuries, files d’attente… pourquoi faire le plein ce week-end pourrait être difficile ?

La manifestation s’est terminée il y a plusieurs jours, mais des difficultés subsistent par endroits. Les remises gouvernementales arrivent à leur terme, mais certains services peuvent avoir des fuites.

Si vous profitez de ce long week-end d’évasion, Prenez tous les risques pour vous ramener à la réalité. Les files d’attente s’allongent dans de nombreuses gares et le carburant manque par endroits… Je suis conscient de la situation.

Tension sans plomb

En réalité, Bien que la grève soit terminée, il y a toujours une pénurie de carburant dans certaines stations. C’est particulièrement fréquent dans les grandes villes, comme l’indique BFM. Près d’un quart des stations connaissent des difficultés. Soutien. La carte pannes.mon-essence.fr (cliquez sur l’image ci-dessous) montre que la situation reste tendue dans certaines zones, notamment lors des grèves dans les usines pour donner un aperçu des pannes par poste.

Lire Aussi :  Comment les régulateurs tentent de mettre la pression sur Twitter et Elon Musk


Pour expliquer ces tensions, Olivier Gantois, président du Syndicat des industries pétrolières françaises, a expliqué à nos confrères que toutes les sanctions ont été levées ; “Toutes les raffineries de France sont désormais opérationnelles, mais pas toutes à leur cadence de production normale.”.

Lire Aussi :  un indispensable pour faire sensation

à Feyzin dans le Rhône ; La dernière raffinerie de TotalEnergies a été fermée. La grève n’a pris fin que le mardi 8 novembre. C’est donc revenu à la normale.

À l’heure actuelle, Surtout le SP98 est plus difficile à trouver. Raison : Ce carburant est en faible demande. Les raffineries sont portées par la demande, comme l’a expliqué à BFMTV Francis Pousse, président du pôle service et de la nouvelle division énergies du syndicat professionnel Mobilians. En revanche, le diesel, qui consomme le plus de carburant en France, n’a guère de problèmes.

Lire Aussi :  Retraites, les 9 propositions de l’UDES » La lettre économique et politique de PACA

La fin des rabais oblige les automobilistes à anticiper.

Ajouter à ce cadre. Je rembourserai tous les 30 centimes. Gouvernement sur le marché de Bombay. A partir de ce mercredi 16 novembre. Seulement dix cents jusqu’au 31 décembre.Mécaniquement, cela devrait entraîner des prix plus élevés. Un total de 20 cents de réduction ce jour-là passe également à 10 cents.

Comme prévu, De nombreux automobilistes choisissent de profiter du rabais supplémentaire en faisant le plein ce week-end.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button