Ayem Nour dévoile une photo de son corps meurtri, Vincent Miclet crie au mensonge… la guerre continue

L’histoire vient vraiment de commencer le 15 novembre 2022. Vincent Miclet accuse son ex-compagne Ayem Nour d’avoir kidnappé leur fils Ayvin (6 ans). Depuis, les anciens tourtereaux règlent leurs comptes sur les réseaux sociaux. Tout le monde a posté une nouvelle publication le 22 novembre.

Lundi matin après avoir emmené mon fils à l’école américaine, sa mère Ayem Nour de connivence avec sa mère Farida l’a emmené de l’école sans ma permission et jusqu’au moment où je vous ai parlé, rien nous avons de nouvelles d’Ayvin. Une plainte a été déposée auprès des autorités marocaines. Mon fils est en terre marocaine mais je ne sais pas où… Si quelqu’un peut le voir ou le trouver, merci de me le faire savoir. Merci“, a posté Vincent Miclet. Puis, il a partagé l’histoire d’un blogueur qui expliquait qu’Ayem Nour avait décidé de reprendre son fils au père, car il arrêterait de le payer”sa petite pension de 5K avec laquelle il paie ses dettes et le loyer de sa maison à la campagne“.

Lire Aussi :  Les Livres de l'année 2022

A grande vitesse, Ayem Nour a voulu réagir. Rappelons tout d’abord que l’enfant a, d’un commun accord, étudié au Maroc et que les parents en ont la garde une semaine sur deux. Pourtant, alors qu’il aurait prévenu Vincent Miclet qu’il le chercherait pendant son quart de travail, l’homme d’affaires de 57 ans n’aurait pas répondu. La belle brune de 33 ans devait y aller, accompagnée de sa mère Farida. Après cela, l’alerte d’enlèvement a été publiée. Elle s’est donc rendue aux autorités avec les documents lui accordant la garde de l’enfant. Et depuis, il a tout fait pour revenir en France avec Ayvin comme confident Ne touchez pas à ma télé16 novembre. Mais le père de famille avait son passeport, son fils et lui étaient bloqués.

Lire Aussi :  1917 sur France 2 : comment ont-ils fait pour nous donner l'impression que la caméra ne coupe jamais ? - Actus Ciné

Photo choc d’Ayem Nour

Depuis, Ayem Nour a fait part de son désarroi sur Instagram. Il a notamment assuré que la situation devienne “dramatique et dangereux“et qu’il est sur le point de révéler les informations dont il dispose”jusqu’à présent c’est un secret”. Le 22 novembre, il a posté une photo qui est passée inaperçue. Il y posa de profil et aussitôt, il y eut de grosses marques rouges sur son cou. “2016, aujourd’hui je vais vous dire toute la vérité”, peut-on lire en légende. Les internautes, qui ont immédiatement supposé qu’elle était battue par son ex, ont voulu la soutenir.

Lire Aussi :  23 décembre  | Un film de Noël québécois avec un je-ne-sais-quoi

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button